+ de critères

Un réseau de surveillance

Le réseau RENECOFOR (Réseau National de suivi à long terme des ECOsystèmes FORestiers) a été créé par l'ONF en 1992 afin de compléter le système de surveillance sanitaire des forêts françaises.
L'objectif principal de ce réseau est de détecter d'éventuels changements à long terme dans le fonctionnement d'une grande variété d'écosystèmes forestiers et de mieux comprendre les raisons de ces changements.

RENECOFOR

  • constitue la partie française d'un ensemble de placettes permanentes de suivi des écosystèmes forestiers installées dans 34 pays européens
  • fait partie du réseau de niveau II du programme international d'évaluation et de suivi de la pollution atmosphérique (ICP Forest)
  • regroupe 102 sites d'observation en France
  • répond aux exigences de la résolution S1 de la Conférence ministérielle sur la protection des forêts en Europe qui s'est tenue en 1990 à Strasbourg, et aux règlements communautaires publiés jusqu'en 2004. Depuis 2007, cette surveillance n'est plus une obligation communautaire. Mais la France, très attachée à ce type de suivi, continue à le financer
  • fait partie des trois réseaux de surveillance de la santé des forêts françaises, avec le réseau des correspondants observateurs et le réseau européen.

Les objectifs

Aujourd'hui le réseau est constitué de 102 sites d'observation permanents qui seront suivis pendant au moins 30 ans (1992-2022).

Les objectifs sont :

  • suivre l'évolution d'écosystèmes forestiers, principalement à vocation de production, sous l'effet de facteurs externes, en particulier le changement climatique (fonction d'observatoire)
  • contribuer à la détermination et à la compréhension des relations de causes à effets entre les facteurs externes et les évolutions constatées, et utiliser cette connaissance pour la prévision et l'établissement de scénarios grâce à la modélisation
  • continuer les mesures et les observations des écosystèmes forestiers en lien avec d'autres dispositifs ou expérimentations, en développant le partenariat
  • aider les gestionnaires forestiers sur leurs choix afin d'assurer une gestion durable des forêts.


Les phénomènes à mesurer et observer sont :

  • la réaction des écosystèmes forestiers aux évolutions du climat
  • le cycle des éléments nutritifs en forêt, notamment en relation avec les dépôts atmosphériques
  • l'évolution de la biodiversité.
La localisation des sites RENECOFOR
La localisation des sites RENECOFOR © Luc Croisé / ONF

L'évaluation

Depuis 2006, le réseau fait l'objet d'évaluations régulières. Le travail d'évaluation a pour but de dresser le bilan scientifique des activités du réseau et de fournir à ses bailleurs de fonds une analyse et des suggestions pour ses orientations futures.

La première évaluation s'est déroulée en 2006 et la deuxième en 2013.

Illustration
Audition des menbres du centre de coordination par la commission d'évaluation © Erwin Ulrich / ONF

Les activités récentes

A la suite de sa deuxième évaluation (2013), le réseau s'est doté d'un Comité de pilotage scientifique, composé de chercheurs et de représentants de ses bailleurs de fonds. Ce comité a pour but de suivre les activités du réseau d'année en année et de lui apporter expertise et appui dans ses orientations.

L'année 2015 a été marquée notamment (outre les activités de suivi et de maintenance annuelles des sites du réseau) par :

  • la finalisation de deux campagnes quinquennales d'inventaires dendrométriques (2014/2015) et d'inventaires floristiques (2015) sur l'ensemble des 102 sites
  • des résultats originaux d'évolution comparée sur 15 ans des propriétés mesurées dans les sols et des valeurs indicatrices issues de la composition floristique
  • des contributions aux travaux des chercheurs dans des domaines variés, tant au plan national qu'au plan international.
Ressources