+ de critères

 

LIFE Vipère d'Orsini

Du fait d’une déprise pastorale importante, les milieux ouverts des Alpes du sud se referment progressivement. La vipère d’Orsini, espèce emblématique du sud de l’Europe voit son habitat régresser d’année en année, menacée paradoxalement par une remontée biologique naturelle qui semble lui être très défavorable.

Le contexte

Depuis de nombreuses années l'ONF s'est investi dans la conservation et la restauration des habitats favorables à ce serpent.

La plupart des stations françaises actuellement connues se situent en forêt domaniale.

C'est dans ce cadre que s'est bâti un projet européen life Nature "Conservation des populations françaises de Vipère d'Orsini" en partenariat avec :

  • l'Agence régionale pour l'environnement (Arpe) : chef de file et coordinateur administratif du programme
  • le Conservatoire études et écosystèmes de Provence (CEEP) : responsable de la coordination technique et scientifique du projet et de la mise en œuvre des actions directes de conservation
  • l'Ecole patique des hautes études (EPHE) : pour le suivi scientifique
  • l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) : pilote des actions liées au renforcement de la surveillance
  • le Syndicat mixte d'aménagement et d'équipement du Mont Ventoux (SMAEMV) : participant aux actions concernant le Mont Ventoux.

L'ONF assure l'ensemble des travaux.

Les objectifs du projet

Ce programme LIFE Nature doit assurer la conservation et la restauration des populations françaises de Vipère d'Orsini présente sur une douzaine de stations en région Provence-Alpes-Côte d'Azur, caractérisées par des pelouses sèches de moyenne altitude. Sa distribution couvre environ 9.000 ha dont 5.750 concernés par Natura 2000 (soit plus de 60%).

Les objectifs spécifiques du projet sont :

  • préserver et restaurer les habitats et en accroître la fonctionnalité et la connectivité
  • contrôler les aménagements et les activités de loisirs en zone de montagne susceptibles d'avoir un impact sur l'habitat de la vipère d'Orsini
  • limiter les destructions volontaires et les prélèvements illégaux de vipères d'Orsini dans les populations naturelles
  • permettre une meilleure protection et gestion des populations de vipère d'Orsini en France et à l'étranger en favorisant les échanges d'expériences entre spécialistes (scientifiques et gestionnaires) et en rendant accessibles les résultats de ce programme.
Cette vipère d'Orsini à été observée à  Persouelas, dans les Alpes-Maritimes
Cette vipère d'Orsini à été observée à Persouelas, dans les Alpes-Maritimes © Arnaud Lyet / ONF

Les partenaires du projet

A lire aussi sur onf.fr

Ressources