+ de critères

Présentation

Localisation du site

Un aperçu des milieux ouverts sur le site de la Lauter
Un aperçu des milieux ouverts sur le site de la Lauter © Pascal Holveck / ONF

Le site de la Lauter est situé à l'extrémité nord de la plaine d'Alsace, principalement sur les bans des communes de Wissembourg-Altenstadt, Salmbach et Niederlauterbach.

Majoritairement forestier, il présente des milieux ouverts très riches écologiquement en cours de déprise agricole.

Hormis les forêts communales, 45 ha sont aujourd'hui en maîtrise foncière publique gérée par le Conservatoire des Sites Alsaciens (terrains majoritairement propriétés du Conseil Général du Bas-Rhin).

A l'aval de la Ville de Wissembourg - Altenstadt, la Lauter partage son lit entre la France et l'Allemagne, puisqu'elle constitue la frontière des deux états européens. Elle quitte le territoire français et sort du site Natura 2000 un peu plus à l'est après le village de Lauterbourg pour rejoindre le Rhin.

Le site Natura 2000 de la Lauter est constitué du lit majeur de la rivière et d'un grand massif forestier qui le borde au sud ainsi que d'une zone humide remarquable située à l'extrémité ouest du site : le Marais d'Altenstadt. Il s'étend sur un peu moins de 2.000 ha dont 1.600 ha de forêts communales soumises au régime forestier et 170 ha classés selon deux arrêtés de protection de biotope : APB de la Basse Vallée de la Lauter et APB du Marais d'Altenstadt.

Les objectifs du projet

Les ripisylves de la Lauter sont riches en biodiversité et font l'objet d'une gestion attentionnée
Les ripisylves de la Lauter sont riches en biodiversité et font l'objet d'une gestion attentionnée © Pascal Holveck / ONF

Cours d'eau, milieux ouverts, forêts diversifiées, le site Natura 2000 du site de la Lauter représente un véritable concentré de biodiversité sur 2.000 ha : pas moins de 31 habitats répartis en 67 groupements végétaux, 70 espèces de plantes rares ou protégées, de nombreuses espèces animales également rares ou protégées.

  • l'objectif de ce projet LIFE est d'abord de parfaire notre connaissance de ces milieux naturels et de leur fonctionnement, notamment celui des zones humides présentes.
  • dans un second temps, ce projet doit donner aux gestionnaires et usagers de la vallée de la Lauter des moyens supplémentaires pour préserver ce précieux patrimoine naturel : plans de gestion, maîtrise foncière publique de terrains à forte valeur écologique, travaux de restauration et d'amélioration des habitats et de leur fonctionnement écologique, informations du public et formations des usagers.
Ressources