+ de critères

 

INTERREG Zones humides littorales Caraïbes

Le projet de Protection et valorisation des zones humides littorales de l'espace Caraïbes, porté par l'ONF, implique une quinzaine de partenaires. Cette initiative, financée dans le cadre du programme INTERREG IV Caraïbes, vise à améliorer la prise en compte de ces milieux naturels grâce à la coopération. D'un montant total de 1,2 M€, cette opération se découpe en dix actions qui concernent la Guadeloupe, la Guyane, la Martinique, Cuba, Porto-Rico et le Venezuela. Sa mise en œuvre, qui a débuté fin 2009, doit se poursuivre sur deux années jusqu'à fin 2011.

Contexte et enjeux

Illustration
© ONF

Les écosystèmes humides de la Caraïbe (mangroves, forêts marécageuses, marais et prairies) sont en régression à l'échelle de la région toute entière. La surface de ces milieux ne cesse de reculer face à l'avancée des aménagements urbains. Les pressions qu'ils subissent, en particulier d'origine industrielle, perturbent gravement leur fonctionnement.

Pourtant ils remplissent de nombreuses fonctions. D'un point de vue écologique, ils représentent de véritables réservoirs de biodiversité et constituent des habitats pour un grand nombre d'espèces qui viennent s'y nourrir et se reproduire.

De plus, ils revêtent un potentiel économique considérable : la pêche, l'écotourisme et l'agrosylviculture sont autant d'activités liées aux écosystèmes humides littoraux qui peuvent bénéficier à l'économie locale.

Enfin, dans une zone confrontée aux risques naturels, il convient d'insister sur le rôle de protection du littoral que représentent les forêts des zones humides littorales.

Objectifs

Ce projet s'articule autour de cinq axes :

  • protéger et gérer, en privilégiant une gestion commune et plus efficace de ces espaces
  • connaître en développant des programmes de recherches et expérimentations
  • valoriser et sensibiliser la population, les visiteurs et les jeunes
  • réhabiliter, en se dotant des compétences nécessaires en matière de restauration de ces milieux
  • coordonner et communiquer, pour faciliter les échanges d'informations, d'expertises et de bonnes pratiques.

Des actions emblématiques et innovantes

Illustration
© ONF

Les cinq axes du projet sont déclinés en dix actions concrètes qui concernent les différents territoires partenaires. Certaines sont conjointes alors que d'autres se déroulent sur des territoires bien ciblés.

Dans le domaine de la gestion, trois actions se complètent : il s'agit pour la Guadeloupe et la Martinique d'établir des orientations de gestion pour les zones humides littorales. Il est aussi question de la délimitation de la forêt marécageuse sur un site pilote emblématique.

Au niveau de l'acquisition de connaissances, une première action vise à faire la synthèse des connaissances scientifiques. Deux autres concernent l'analyse de la structure des peuplements des espèces d'oiseaux qui fréquentent ces milieux en Guadeloupe et Martinique et le suivi de limicoles qui utilisent ces milieux comme halte migratoire, notamment en Guyane.

La sensibilisation est menée grâce à deux actions :

  • la réalisation d'un kit pédagogique à base de films documentaires tournés dans chacun des six territoires du projet
  • la mise en ligne d'un site internet généraliste dédié à la présentation de ces milieux naturels.

Concernant la restauration, une expérimentation en partenariat entre la Guadeloupe et Porto-Rico est menée. Il s'agit d'analyser les résultats d'une replantation de forêt marécageuse à Pterocarpus officinalis.

Acteurs et partenaires

L'ONF a initié cette vaste opération et a impliqué, depuis 2005, les partenaires institutionnels, établissement publics, ainsi que quelques collectivités, associations et structures privées de Guadeloupe, Guyane et Martinique. L'identification de partenaires étrangers au Venezuela, à Cuba et à Porto-Rico, permet d'enrichir les échanges. En tout, plus d'une quinzaine d'organismes sont directement concernés.

Le Fond européen pour le développement régional (Feder), mobilisé dans le cadre du programme INTERREG IV Caraïbes, finance 73% du projet.

Illustration

Pour en savoir plus

reseaux sociaux https://fr-fr.facebook.com/OfficeNationalDesForets https://www.instagram.com/officenationaldesforets https://www.linkedin.com/company/office-national-des-forets https://twitter.com/ONF_Officiel https://www.youtube.com/channel/UCsOa1UNusr_ral-kjcuNEqw
Ressources