+ de critères

 

INTERREG Forêts de protection

Le projet INTERREG Forêts de protection, conduit par l’Office national des forêts et le service forestier du canton du Valais, a pour principal objectif de prendre en compte la forêt en tant qu’"ouvrage de protection" dans les stratégies de prévention des risques, en s’appuyant sur 5 territoires gérés par des collectivités et 19 chantiers-pilote.

INTERREG IFP

Le contexte

Le village de Châtel dans le Haut-Chablais
Le village de Châtel dans le Haut-Chablais © Philippe Vogel / ONF

Le projet INTERREG III A "Gestion durable des forêts de montagne" a permis, au cours de la période 2003-2006, d’élaborer et de vulgariser des outils techniques pour optimiser la sylviculture au regard notamment de l’enjeu de protection contre les risques naturels (Guide de sylviculture de montagne).

Deux étapes restent à franchir, pour répondre pleinement aux attentes des collectivités territoriales et des Cantons

  • déterminer, pour un territoire donné, des priorités d’intervention pour optimiser la contribution des forêts de protection à la maîtrise des aléas ; renforcer la sécurité de la population en montagne grâce à une forêt de protection stable et bien entretenue
  • tester concrètement les outils techniques par des chantiers pilotes pour obtenir des  référentiels techniques et budgétaires.

Ce projet du programme Interreg IVA France-Suisse est associé avec un autre projet "Forêts de Protection" du programme "Objectif coopération territoriale européenne ALCOTRA 2007-2013".

Les objectifs

Illustration
© ONF

Les objectifs principaux sont de

  • prendre en compte la forêt en tant qu’ouvrage de protection dans les stratégies de prévention des risques
  • encourager la formation et l’engagement de personnel qualifié ainsi que l’utilisation de machines de récolte modernes adaptées aux forêt de protection
  • augmenter la production et la valorisation locale du matériau bois, ressource naturelle renouvelable (notamment bois-énergie)
  • améliorer les connaissances sur les effets des changements climatiques sur la forêts de montagne et assurer leur prise en compte par la gestion forestière.

Le projet INTERREG IV "Forêts de protection", sera pour la période 2009-2011 un projet pilote pour :

  • explorer le "que faire ?"
  • élaborer des zonages de la fonction de protection, avec priorités d'intervention, selon des types d’enjeux diversifiés choisis par les Collectivités territoriales (routes départementales en Haute-Savoie, territoire de montagne à enjeux multiples dans le cadre de chartes forestières de territoires, urbanisation autour de Grenoble…)
  • élaborer des référentiels techniques et budgétaires pour dimensionner les chantiers de gestion forestière à finalité de protection et mieux asseoir les politiques publiques sur ce sujet
  • réfléchir sur les responsabilités respectives des acteurs locaux, les moyens de mobilisation et d'intervention en fonction  de la structure foncière
  • valoriser par une approche économique, l’intérêt d’une gestion forestière avec un objectif de protection au regard des autres types d’interventions de réduction des risques (ouvrages de génie civil notamment) : comparaison économique d'une protection réalisée par "génie biologique", par "génie civil" ou par combinaison des deux techniques.
  • explorer le "comment faire ?"
  • utiliser les acquis du zonage et des chantiers pilotes pour permettre aux collectivités concernées d'établir une planification des interventions prioritaires
  • organiser des sessions de communication et de formation, à l’attention des collectivités et des acteurs forestiers, pour faire connaître et vulgariser ces méthodes d’intervention
  • pour la Suisse, recourir aux méthodes modernes de récolte du bois et encouragement à exploiter plus de bois et à le valoriser sur place (création d’emplois en forêts et dans la filière bois et en particulier bois-énergie (CO2).

Les financements

Illustration

Les partenaires du projet

Ce programme est conduit en partenariat avec 5 collectivités territoriales, le Cemagref et les cantons suisses du Valais, de Vaud et de Fribourg.

Illustration

Pour en savoir plus

Contacts

Ressources