+ de critères

3 questions à... Frédéric Arnaboldi, à propos des travaux de génie écologique

Frédéric Arnaboldi est technicien à la Direction Territoriale Ile-de-France - Nord Ouest de l’ONF.
Il nous explique la philosophie des travaux de génie écologique et donne quelques exemples d'actions que mène l’ONF dans ce domaine.

Un suivi précis s'impose lorsqu'on procède à un curage de marre
Un suivi précis s'impose lorsqu'on procède à un curage de marre © ONF

Quel est le principe des travaux écologiques ?

Frédéric Arnaboldi : Il s'agit de maintenir un habitat favorable à des espèces patrimoniales, rares ou protégées. La philosophie de ces travaux est donc de restaurer ou d'entretenir une capacité d'accueil qui soit favorable à une ou plusieurs espèces au sein d'un habitat.

Autrement dit, nous offrons aux espèces en question le gîte et le couvert.

Ces travaux sont réalisés par exemple en faveur de plantes, d'amphibiens, de reptiles, et dans beaucoup de cas, d'insectes.

Quelles actions menez-vous sur le terrain ?

F. A. : Nous réalisons plusieurs types d'interventions dans différents milieux : des déboisements de landes, des mises en lumière de prairies ou de pelouses, le rajeunissement artificiel de certains milieux comme le curage partiel de mares, ou encore des interventions sur des zones de tourbières afin que les graines présentes dans le sol se retrouvent en surface (étrépages).

Pour cela, nous utilisons toute une gamme d'outils, légers comme des tronçonneuses, ou plus imposants comme des pelles mécaniques. Nous nous appuyons sur le savoir-faire des ouvriers de l'ONF, acquis depuis de longues années.

Pouvez-vous nous citer quelques exemples concrets ?

Le Flûteau nageant (Luronium natans) est une plante très rare qui a bénéficié d'actions de préservation.
Le Flûteau nageant (Luronium natans) est une plante très rare qui a bénéficié d'actions de préservation.

F. A. : Nous travaillons depuis plus de quinze ans à la gestion des mares en forêt de Rambouillet. Ceci en faveur d'une plante pionnière très rare, Luronium natans, qui bénéficie d'un arrêté de protection.

Nous avons également réalisé un travail en faveur d'orchidées dans le Val-d'Oise, en accroissant les zones ouvertes favorables à leur maintien. Ce travail de longue haleine présente des enjeux très forts en matière de préservation de la biodiversité.

Ressources