+ de critères
 

Communiqué de Presse Gestion des risques : le BRGM et l’ONF poursuivent leur collaboration

2018 5 31

Illustration
© Olivier Bertrand / ONF

Renouvellement de la convention cadre

Un partenariat stratégique entre le BRGM et l'ONF qui met en synergie la complémentarité et les compétences des deux établissements en matière de connaissances des milieux et de gestion des risques.

Ce 31 mai 2018, Michèle Rousseau, présidente-directrice générale du BRGM et Christian Dubreuil, directeur général de l'ONF, ont signé un accord-cadre pour renforcer et pérenniser leur partenariat sur les cinq prochaines années.

Dans le cadre des actions de recherche et de développement.conjointes, cet accord va permettre d'élaborer de nouveaux outils et d'améliorer les méthodes nécessaires à la production de connaissances scientifiques et technologiques.

Trois axes de recherches prioritaires

Le BRGM et l'ONF ont identifié trois axes thématiques majeurs qui vont constituer le socle de leurs actions :

1. Prévention des risques naturels : risques littoraux et risques géologiques

La collaboration entre le BRGM et l'ONF est historique et a déjà fait ses preuves en matière de prévention des risques naturels. En 2017, elle a permis la parution du « Guide de gestion des dunes et des plages associées ».

Actuellement sur cet axe, plusieurs projets sont à l'étude, notamment :

  • la quantification par drones de l'érosion éolienne sur les dunes domaniales ; 
  • le rôle des nappes phréatiques dans le maintien d'une végétation fixatrice du sable ;
  • ou encore le travail sur des solutions opérationnelles de traitement de falaises littorales à l'aide des outils développés dans le cadre de la restauration des terrains en montagne


2. Coopérations dans les territoires ultra marins français

La collaboration entre les établissements portera sur

  • La gestion des mines en Guyane,
  • la spécificité géologique des milieux volcaniques à la Réunion,
  • la formation du personnel ONF du pôle risque par le BRGM,
  • la gestion des risques et l'érosion du littoral, des berges et des monts

 

3. Coopérations internationales

Déjà très engagés dans les coopérations internationales, le BRGM et l'ONF unissent leur savoir-faire dans l'élaboration d'outils de sauvegarde environnementale et sociale dans le cadre d'un projet de Gouvernance des Ressources Naturelles demandé par le ministère centrafricain de l'Environnement et du Développement Durable.Les deux établissements mèneront conjointement des actions sur différentes thématiques (risques littoraux et gravitaires, réhabilitation des sites affectés par l'extraction minière) sollicitées par des acteurs publics ou privés.

 

A propos de BRGM

Le BRGM, Bureau de recherches géologiques et minières est l'établissement public de référence pour gérer les ressources et les risques du sol et du sous-sol. Il remplit diverses missions : recherche, appui aux politiques publiques, recherche contractuelle pour les entreprises en tant qu'Institut Carnot, coopération internationale et aide au développement, prévention et sécurité minière, formation supérieure et continue. Il est placé sous la tutelle du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, du ministère de la Transition écologique et solidaire, et du ministère de l'Économie et des Finances.

 

A propos de l'ONF

Entreprise publique au cœur de la filière forêt-bois, l'ONF rassemble près de 9 500 professionnels en métropole et en outre-mer. Au quotidien, l'action des forestiers s'articule autour de trois objectifs indissociables : la production de bois, la protection de la biodiversité et l'accueil du public. L'ONF réalise également des missions de service public dans le domaine de la gestion des risques naturels, et propose des services aux collectivités et aux entreprises.

Ressources