+ de critères
 

Communiqué de Presse L'arbre de l’année édition 2015

2015 9 30
Ile-de-France (Paris)

L’année de tous les records avec 300 candidatures et 90.000 votes du public comptabilisés !

Illustration

Le jury réuni le 29 septembre à la Maison de la région Poitou-Charentes (Poitiers) a délibéré sur le choix de "l’arbre de l’année". Le "Prix du jury" et le "Prix du public" ont été dévoilés en fin de journée. Le prix du public a été remis au président du Parc amazonien de Guyane pour le Fromager de Saül. Le "Prix du jury" sera décerné le 30 septembre au Cèdre bleu pleureur de l’Atlas de Chatenay-Malabry (Hauts-de-Seine) lors d’une cérémonie au Parc floral de Vincennes (Paris) en partenariat avec l’Agence des Espaces verts de la région Ile-de-France.

Le "Prix du jury" a été décerné au Cèdre bleu pleureur de l’Atlas de Chatenay-Malabry (Hauts-de-Seine)

Niché au cœur de l’Arboretum de la Vallée-aux-Loups, à proximité de la demeure de Châteaubriant en zone urbanisée, l’ancêtre de tous les cèdres pleureurs trône majestueusement.

Il y a 150 ans, un pépiniériste planta un cèdre bleu de l'Atlas (Cedrus atlantica "Glauca"). Mais une mutation apparut donnant un caractère pleureur à cet arbre. C'est donc le premier individu de la variété Cèdre bleu de l’Atlas qui est encore visible à l'arboretum et qui fut, bien sûr, exploité par la suite par ce pépiniériste. Les autres spécimens présents dans le monde sont tous issus de boutures ou de greffes réalisées à partir de cet exemplaire unique.

Au fil des ans, ce cèdre bleu pleureur étale ses immenses branches tortueuses en tous sens, avec son feuillage bleuté en pendeloques.

Spectaculaire quand on le contemple de loin dans le parc, le cèdre bleu pleureur est encore plus surprenant et imposant quand on se glisse sous son feuillage qui offre une protection à ses visiteurs sur 700 m2.

C’est le Fromager de Saül (Guyane) qui a remporté le "Prix du public", avec plus de 30.000 voix, après un coude à coude serré avec Banian de la glacière au Port à la Réunion

Ce grand fromager, situé dans le petit bourg de Saül, a de mémoire de Saulien toujours été présent. Majestueux, ses plus hautes branches dominent, tel un parasol, la canopée à plus de 60 m de haut. Arborant des fleurs blanches groupées à l’extrémité des branches, ses fruits en forme de longues capsules oblongues renferment de nombreuses petites graines noires entourées d'un duvet blanc rappelant le coton. Il abrite de nombreuses plantes épiphytes, amphibiens, rapaces, grands singes et constitue un élément paysager structurant du bourg de Saül et la porte d’entrée du Parc national amazonien de Guyane.

Il a été choisi pour réaliser la photo de groupe de l’opération "Saül, l’Amazonie pour tous" qui visait à expertiser l’accessibilité de Saül et ses infrastructures touristiques (hébergements, sentiers de randonnée…) pour les personnes en situation de handicap. Le Fromager de Saül est sacré pour plusieurs communautés de Guyane. Les Aluku lui attribuent un rôle fondateur, les Créoles guyanais déposent à son pied offrandes ou bougies pour obtenir des faveurs. Les Amérindiens et les Wayana y voient un arbre aux esprits, souvent rétifs, parfois protecteurs.

Deux expositions photographiques pour mettre en lumière les 25 candidats, magnifiés par l’objectif d’Emmanuel Boitier (photographe de Terre sauvage)

Les panneaux présentent chaque arbre nominé avec une photo du groupe l’ayant défendu et un texte racontant l’histoire qui lie ce groupe à l’arbre.

La première exposition se situe à la Maison de la région Poitou-Charentes, 15 rue de l’Ancienne Comédie à Poitiers, du 29 septembre au 29 octobre (entrée libre). Ensuite en tournée* sur le territoire régional.

La seconde exposition (qui présente les arbres franciliens et nationaux) est installée au Parc floral de Vincennes, route de la Pyramide à Paris, du 30 septembre au 30 décembre.

Présentez la candidature de votre arbre 2016 dès maintenant, 3 belles photos, une jolie histoire… bonne chance à tous !

Depuis le mois de juin, l’aventure a redémarré avec l’ouverture des dépôts des nouvelles candidatures. Alors, en groupe (familles, communes, associations…), alertez et mobilisez votre carnet d’adresse, vos réseaux, vos amis, les amis de vos amis, battez la campagne, la ville, les forêts, appareil photo en bandoulière et surtout, racontez-nous l’histoire de votre arbre et du lien qui vous unit sur le site :

Pour en savoir plus

Le Jury, présidé par Georges Feterman, président de "A.R.B.R.E.S.", l’association qui recense les arbres remarquables, était composé des représentants de Milan Nature et Territoires, l’Agence des Espaces verts de la région Ile-de-France, des Scouts et Guides de France, du Conseil régional de Poitou-Charentes et de l’Office national des forêts.

Contacts presse

Pour en savoir plus

Ressources