+ de critères

Société Générale

Société Générale, grand groupe de services financiers de la zone euro, a été en 2001 la première banque française signataire de la déclaration des institutions financières sur l'environnement et le développement durable UNEP-FI¹.

En 2009, Société Générale renouvelle son engagement en signant le "2009 Investor Statement on the Urgent Need for a Global Agreement on Climate Change" programme des Nations unies.

Depuis 2010, Société Générale affirme son engagement pour l'environnement avec sa Carte affaires Environnement. Les relevés de dépenses adressés aux collaborateurs de l'entreprise sont dématérialisés et, à chaque paiement effectué avec cette carte, Société Générale verse 5 centimes d'euro à l'ONF. L'argent récolté a permis de financer des projets de reboisement ou d'accessibilité, et participe actuellement à l'aménagement du site de la "Salle de bal des demoiselles coiffées" dans les Hautes-Alpes et à un projet d'accueil du public autour des fruits oubliés en forêt du Gâvre.

En 2015, Société Générale adhère au Soft Commodities Compact de la Banking Environment Initiative dont l'objectif est de lutter contre la déforestation, ainsi qu'aux "Principes d'intégration des actions climatiques dans les institutions financières" lancés à l'occasion de la COP21.

En 2017, Société Générale a été désignée comme meilleure banque de financement du commerce international en Europe occidentale et dans les pays émergents par Global Finance.

¹ Programme des Nations unies pour l'environnement Finance Initiative PNUE - FI

Partenariat ONF / Société Générale

Depuis 2010, Société Générale et l'ONF sont partenaires.

2014/2015 : Projet d'aménagement du lac de Calvet en forêt domaniale de Barrès (Commune de La Lagonne)

Le lac de Calvet
Le lac de Calvet © ONF

Dans les Pyrénées-Orientales, le lac de Calvet dispose d'une situation privilégiée en Capcir : la forêt domaniale de Barrès, l'environnement forestier agréable, le stationnement facile et la bordure de la route joignant la Cerdagne au Capcir.

Le site est fréquenté durant toute la saison de pêche (début mai à fin septembre) ; en été, la fréquentation s'accentue et se diversifie car le lieu est également prisé d'un public familial (poussettes, pique-nique, petite randonnée autour du lac).

Le secteur Cerdagne-Capcir regroupe plusieurs maisons d'accueil spécialisées pour personnes handicapées et constitue également un lieu apprécié de séjour.

Fort de ce constat, l'ONF a réfléchi à développer un espace d'accueil de tous les publics autour des thématiques de la pêche et de la découverte de la nature sur le site de Calvet.

Ce projet s'est déroulé en 2 étapes : 

  • La réalisation du parcours handi-pêche pour les personnes à mobilité réduite

La Fédération de pêche des Pyrénées-Orientales a participé à l'émergence du projet aux côtés de l'ONF et constitue un partenaire clef pour la valorisation du site.

Les échanges ont mis en avant l'intérêt de créer un parcours fixe de pêche de loisirs accessible à tous, complété par des animations techniques ponctuelles.

  • L'installation d'un sentier sensoriel en forêt

L'idée d'une approche ludique et sensorielle adaptée au public familial a été retenue comme trame des aménagements pour cette seconde phase du projet. 

Le parcours débutant au bord du lac, et se poursuivant par une boucle en forêt, présente différentes bornes ludiques sous forme de mobiliers bois intégrés à leur environnement.

2016 : Deux projets sont conclus entre Société Générale et l'ONF

Illustration
Les "cheminées de fées" ou "demoiselles coiffées" © ONF
  • Le projet d'aménagement de la "Salle de bal des demoiselles coiffées"

Située sur la commune de Théus dans les Hautes-Alpes, la "Salle de bal des demoiselles coiffées" est un site naturel classé, par arrêté ministériel du 18 juin 1939, en raison de son caractère pittoresque.

Les précipitations et le torrent de Vallauria y ont lentement sculpté des centaines de "cheminées de fées" ou "demoiselles coiffées", grandes colonnes issues de l’érosion différentielle de roches plus ou moins friables.

Le projet consiste à aménager un belvédère pour découvrir le site avec une vue plongeante et en relevant le défi d'y faire accéder les personnes à mobilité réduite en dépit du relief très escarpé.

Face aux difficultés techniques et aux contraintes environnementale, il est conduit par une équipe pluridisciplinaire associant des spécialistes en hydraulique, géotechnique, environnement et paysage.

Son achèvement est prévu courant 2017.

A proximité du lac de Serre-Ponçon, le projet a pour but de mieux faire connaître ce patrimoine naturel et paysager rare, dont il n'existe que quelques exemples au monde, et d'évoquer l'histoire de la gestion des terrains de montagne. 

 

  • Le projet de découverte de la biodiversité en forêt domaniale des Pays de Monts

La forêt des Pays de Monts résulte des plantations de pins effectuées au XIXe siècle pour stabiliser les dunes qui menaçaient d’ensabler les marais exploités par l’homme. Avec l’essor du tourisme de bord de mer au XXe siècle, la forêt est aujourd’hui très fréquentée. Située à 50 km de la Roche-sur-Yon et à 80 km de Nantes, 2 millions de visiteurs traversent la forêt chaque année.

Le Pays de Monts est aussi une forêt extrêmement riche en biodiversité : 80% du territoire se trouve dans le site Natura 2000. Entre les habitations et les plages emblématiques du littoral vendéen, la forêt et ses richesses sont fragiles et à protéger.

L'objectif du projet est de faire découvrir à tous les publics un milieu naturel d'exception. Les étapes qui ont été réalisées sont les suivantes :

  • la création d'un cheminement accessible à tous sur 500 m
  • la mise en place d'aires de repos avec mobilier adapté
  • la mise en place de bornes et agrès ludiques pédagogiques
  • le développement et mise en œuvre d'une application mobile.  

Société Générale
Ressources