| 
+ de critères

Des perspectives d'évolution

Faire carrière à l’ONF, c’est possible, et ce, quelle que soit votre formation initiale ou la fonction que vous occupez. Outre la grande variété des métiers accessibles, des concours internes, des promotions et des passerelles vous permettent en effet d’évoluer tout au long de votre carrière.

  • Envoyer à un ami

Le personnel de l’ONF se compose à la fois de fonctionnaires et d’agents non titulaires. Les premiers intègrent l’établissement en passant un concours, alors que les seconds sont recrutés directement, comme dans le secteur privé, en fonction de leur profil et de leurs compétences spécifiques. Dans tous les cas, les possibilités d’évolution sont par la suite nombreuses via des mobilités fonctionnelles et/ou géographiques.

Par concours

Cette possibilité est offerte tant aux personnels fonctionnaires qu’aux agents non titulaires par le biais des concours, qu’ils soient externe, interne ou troisième voie.

Un agent non titulaire a ainsi la possibilité de devenir fonctionnaire en passant un concours interne, lui permettant de la sorte d'élargir ses perspectives d'évolution.

Des concours internes et des examens professionnels permettent par ailleurs aux fonctionnaires de changer de corps ou de grade et ainsi d'accéder à des fonctions supérieures, tant du point de vue de la technicité que du management.

Par promotion au choix

La promotion au choix permet de reconnaître à la fois l’expérience professionnelle acquise à l'ONF, le niveau de compétences de l’agent et l’aptitude à occuper des fonctions nouvelles.

Après avoir exercé un certain nombre de fonctions au sein d'un même corps ou d'un même grade, et après avis de l’organisme paritaire, tout personnel fonctionnaire peut ainsi bénéficier d'une promotion au choix.

A travers les parcours professionnels

Les fonctionnaires peuvent par ailleurs progresser tout au long de leur carrière en suivant une logique de parcours professionnel. L'objectif est ainsi de leur donner les moyens d'occuper progressivement des emplois de complexité croissante, tant concernant le management que le niveau d’expertise requis dans un domaine.

Pour les ouvriers forestiers, en fonction de leurs compétences techniques et de leur degré d'autonomie, ils peuvent évoluer vers des fonctions dont la technicité est plus importante (conducteurs d’engins, grimpeur-élagueur…) ou vers un premier niveau d'encadrement en tant que conducteur de travaux.

Haut de page

Zope 3