| 
More criterions

La responsabilité sociale, pilier de la gestion durable de l'ONF

Dans une société de plus en plus urbaine, la forêt publique devient un espace très apprécié pour la simple détente comme pour les activités ludiques, sportives ou éducatives. Il s’agit pour l’ONF de comprendre les attentes du public et d’offrir des services de qualité, respectueux du patrimoine.

  • Send to a friend

La forêt, lieu de détente préservé, apprécié comme tel

Les forestiers animent des sorties découverte. Ici, en forêt des Landes
© Jean-Marc Péchart / ONF Les forestiers animent des sorties découverte. Ici, en forêt des Landes

Pour la grande majorité du public, la forêt est d'abord un "espace d'évasion hors de la ville", un espace naturel, calme et non pollué. C'est également un "espace de sociabilité et de partage" lieu d'échange privilégié avec des proches.

Les forêts domaniales, préservées autour des grandes agglomérations ou issues de reboisement en montagne et sur le littoral, sont particulièrement attractives pour cela. Plus généralement, les bois et forêts sont des éléments indissociables de l’identité et de la vie des campagnes. La gestion forestière courante est en phase avec cette demande et s’y adapte, en fonction de l’intensité de la fréquentation.

De nouveaux partenariats avec les fédérations sportives et de loisir

  • La forêt publique constitue un lieu privilégié pour la pratique de nombreux sports de nature. Il s'agit d'assurer leur compatibilité avec la préservation des milieux et la gestion forestière et, plus positivement, d'associer fréquentation sportive et pédagogie. À cette fin, l'ONF développe les partenariats avec des organismes intervenant dans le domaine sportif, participe à l'inter-réseau "sports de nature" et à la Mission nationale véloroutes et voies vertes.
  • Une nouvelle convention a été signée en 2009 avec la Fédération française de la montagne et d'escalade (FFME) permettant de préciser les responsabilités de chacun, la concertation en matière de création d'itinéraires d'escalade, la pose du mobilier et de la signalétique, l'entretien des sites. L'accent a été particulièrement mis sur l'éventuelle nécessité de réaliser des études d'impact avant la création de nouveaux itinéraires d'escalade.
  • Un contrat de partenariat a été signé en 2009 avec l'UCPA. Il concerne la mise en place d'actions communes d'information et de sensibilisation en direction de tous les publics, dans l'objectif d'éduquer à la préservation et au respect du milieu naturel. Il s'agit également de développer des produits communs, notamment dans le domaine des loisirs nature. Un travail en étroite collaboration a déjà été engagé au domaine de Bombannes (Gironde).
  • Une convention-cadre de partenariat a aussi été signée avec la Fédération française de spéléologie en fin d'année 2009, pour partager les connaissances et mieux prendre en compte les usages et spécificités des milieux souterrains et phénomènes karstiques de surface.

FEDD Accueil : un fonds d'intervention pour des opérations exemplaires

Les actions financées par le FEDD Accueil en 2009
© ONF Les actions financées par le FEDD Accueil en 2009

Sur le Fonds d'intervention pour l'environnement et le développement durable (FEDD), une enveloppe de 1,7 M€ a été affectée en 2009 pour les investissements relevant de l'accueil du public, confirmant la priorité affichée de ce fonds pour :

  • l'accompagnement de la politique des Forêts Patrimoine, avec l'animation des sites pilotes déjà désignés et la réalisation d'études et de travaux
  • la mise en place de schémas d'accueil à l'échelle des massifs forestiers, permettant une réflexion globale sur l'accueil, le zonage, les aires, les itinéraires et les sites d'accueil, la signalisation, l'action paysagère associée, l'analyse des impacts sur les milieux naturels ou sylvicoles et le lien avec le territoire
  • la prise en compte du handicap, avec la réalisation de sentiers ou équipements adaptés, associés à l'obtention du label "Tourisme et Handicap"
  • une meilleure connaissance du public qui fréquente les forêts et de ses attentes, avec des études de fréquentation, des enquêtes et la mise en place de dispositifs de comptage automatique
  • des opérations pilotes permettant d'acquérir de nouveaux savoir-faire pour l'aménagement et l'entretien d'aires, d'itinéraires ou de sites d'accueil, y compris la signalétique
  • des développements pédagogiques innovants.

Une offre innovante pour découvrir les milieux naturels

Pas besoin d'être Indiana Jones pour profiter des ponts suspendus de l'Odyssée Verte® à l'Espace Rambouillet !
© Jean-Marc Péchart / ONF Pas besoin d'être Indiana Jones pour profiter des ponts suspendus de l'Odyssée Verte® à l'Espace Rambouillet !
  • L'Odyssée Verte®, concept de loisirs nature sur un parcours en hauteur imaginé par l'ONF, répond parfaitement à sa promesse de sensibilisation des familles à l'environnement
  • Arbofolia® est le nouveau nom de l'Arboretum des Barres, repris en gestion par l'ONF en 2009. Cet arboretum localisé sur un site majestueux de 49 hectares à Nogent-sur-Vernisson, à 1h30 de Paris, rassemble une collection unique de près de 2.700 espèces d'arbres et d'arbustes du monde entier
  • Retrouvance® a enregistré une croissance notable auprès de la clientèle étrangère malgré une conjoncture économique du tourisme morose en 2009. Millevaches, nouveayu circuit, a été mené en étroite collaboration avec le Parc naturel régional et les collectivités locales qui procurent les bâtiments pour 4 des 5 étapes, toutes constituées de "gîtes forestiers".

Chasse : un loisir nécessaire à la gestion durable de la forêt

Les forêts domaniales représentent 4% du territoire chassé. Par divers modes d'exploitation du droit de chasse dont il est détenteur, l'ONF y accueille chaque année 100.000 chasseurs (sur 1,3 millions de permis au total) dans le cadre d'une gestion cynégétique exigeante.

La diversité des forêts domaniales, leur vaste étendue et la variété des gibiers constituent autant d'attraits pour les chasseurs. Différents modes de chasse y sont pratiqués : la chasse à tir - dont la chasse à l'arc - de façon individuelle (chasse à l'approche ou à l'affût) ou collective (battue ou poussée), la chasse à courre (en particulier sur les grands massifs domaniaux), la vénerie sous terre ou occasionnellement la chasse au vol.

La forêt domaniale est également un lieu où, par respect du gibier et éthique cynégétique, la recherche du gibier blessé est favorisée le plus possible et mise en œuvre par des conducteurs agréés de chiens de sang (dressés à suivre la piste des animaux blessés).

Back to top

Zope 3