+ de critères
 

 

actu Ventes de bois automnales, premier bilan de la saison
06/10/17

Chaque année, les grandes ventes d’automne réunissent les professionnels de la filière bois. En ce début de saison, l’ONF a organisé 22 ventes et mis sur le marché près de 1 357 000 m3 de bois (544 000 m3 issu de forêts domaniales et 813 000 m3 issu de forêts communales), qui ont généré un chiffre d’affaire de 49 M€ (23,7 M€ en forêts domaniale et 25,3 M€ en forêts communale). Zoom sur les premières tendances.

Illustration
© Thi Anh

Le Chêne

La hausse de la demande de chêne, déjà observée en 2016, se confirme cette année, avec une forte concurrence constatée sur l'ensemble des lots proposés. Plot, merrain, tranche... Les plus hautes qualités du bois demeurent très recherchées. Comme le montrent les résultats records de la vente de Cerilly du 3 octobre, qui ont généré un chiffre d'affaire 10,3 M€. Le plus beau lot a été adjugé au prix exceptionnel de 903 €/m³.

Le hêtre

La demande de bois d'œuvre de hêtre est stable, avec des prix en légère hausse.

Les résineux

Les demandes concernant le sapin et l'épicéa se révèlent très contrastées selon les territoires. Dans les Vosges, on observe une hausse moyenne des prix de 5 % sur un an qui confirme la bonne activité des scieries observée au printemps. Plus au sud, dans le Doubs, le nombre de clients reste très élevé, avec des cours en hausse de 5 à 10%. Des résultats moins satisfaisants en revanche dans le Jura, où les achats se révèlent sélectifs (épicéas, bois moyens), ou encore dans la Loire où la majorité des lots présentant une difficulté demeurent invendus.

Bois bûche et bois énergie

En raison de stocks bord de route toujours très important, la demande reste faible et le taux d'invendus élevé. Les prix sont en léger retrait par rapport à l'automne 2016.

 


Filière bois
Ressources