+ de critères

Les forêts du Conservatoire du littoral

Le Conservatoire du littoral a confié à l’ONF la gestion de la moitié des terrains qu’il a acquis, soit 1.268 ha. Objectif : concilier la préservation des espaces boisés tout en organisant la fréquentation des sites.

Une gestion participative

Le Conservatoire n'assure pas lui même la gestion de ses terrains, qu’il confie en priorité aux collectivités locales, aux associations ou aux établissements publics comme le… Plus sur: Une gestion participative

Les espaces boisés confiés à l’ONF

La Pointe Rouge
La Pointe Rouge © ONF Martinique

Ce sont les terrains à vocation forestière que le Conservatoire du littoral nous a confiés. Il s'agit des sites de Prêcheur-Grand'Rivière, de Cap Salomon, de Grand Macabou, de Pointe Rouge et du Morne Aca.

Chacun bénéficie d'un document de gestion (plan de gestion ou aménagement forestier) qui prévoit la réalisation d'actions soucieuses de l'environnement, tout en assurant un accueil du public de qualité. Elles sont mises en œuvre par l'ONF pour le compte du propriétaire.

Par exemple, des études et inventaires scientifiques sont menés sur certains de ces territoires afin de mieux connaître les enjeux de leur préservation.

Des vestiges présents sur les sites acquis font également l'objet d'une mise en valeur patrimoniale.

Des sites ouverts à différents publics

L'ouverture au public a lieu dans le strict respect de la préservation des espaces.

Le grand public bénéficie d'équipements d'accueil légers que nous avons installés : parkings, ajoupas, sentiers.

Certaines activités antérieures à l'acquisition par le Conservatoire, comme le pastoralisme, continuent à s'exercer.

Ressources