+ de critères

 

Attention au milieu

Bienvenue aux très nombreux visiteurs

La forêt domaniale littorale est accueillante : ambiance naturelle qui mêle la végétation, le sable et la mer, ombre apportée par les arbres, équipements spécialement conçus pour les visiteurs, animateurs nature mobilisés pendant les grandes vacances...

Vous êtes donc logiquement nombreux à fréquenter ces espaces. Nous nous attachons à vous y accueillir le mieux possible, grâce au soutien du Conseil régional de la Martinique, et du Fonds européen pour le développement rural (FEDER).

Soyez d’autant plus attentifs à ce milieu très fragile

La forêt littorale subit des agressions tout au long de l'année, naturelles ou humaines.

Elle doit tout d'abord se défendre face à des conditions environnementales et climatiques difficiles : embruns salés sur les feuillages, sécheresse et aridité du sol...

S'ajoutent les conséquences de cette forte fréquentation humaine tout au long de l'année : tassement du sable, mutilation des arbres, destruction des racines par les feux au sol...

La partie n'est donc pas facile pour ce milieu aux équilibres fragiles et précaires, qui doit pouvoir se régénérer durablement tout en continuant à nous accueillir.

A chacun d’adopter un comportement respectueux

En adoptant les quelques bons réflexes suivants, chacun d'entre nous participera à limiter l'impact collectif de notre présence dans le milieu littoral et favorisera ainsi sa préservation :

  1. garer sa voiture sur les aires de stationnement, pour préserver le sol et la végétation
  1. ne pas mutiler les arbres en place, pour ne pas compromettre leur développement
  1. ne pas cueillir de plantes ou de fleurs, pour ne pas contribuer à la disparition des espèces martiniquaises
  1. respecter les enclos de régénération, pour laisser grandir les jeunes plants qui préparent la forêt de demain
  1. ne pas faire de feu au sol, ni au pied des arbres, pour ne pas détruire les racines
  1. installer son barbecue à plus de 4 m des arbres, pour éviter tout risque d'incendie
  1. respecter les zones d'interdiction de camping, pour préserver le sol et la végétation et permettre à la forêt de se reconstituer

Sans oublier les bons réflexes qui permettent de cohabiter avec les autres :

  1. ne pas abandonner ses déchets en forêt, mais les regrouper et les remporter, pour offrir aux suivants un espace toujours accueillant
  1. ne pas introduire d'animaux domestiques, qui polluent la plage et peuvent être porteurs de parasites
  1. rester discret, car pourquoi imposer ses goûts musicaux à ses voisins et les importuner avec ses bruits ?

Une nouvelle signalétique pour vous aider à mieux agir

22 sites littoraux bénéficient depuis 2006 d'une nouvelle signalétique pour vous informer sur :

  • la cartographie du site : points de vue, sentiers de randonnée, répartition des équipements...
  • les dangers éventuels : Mancenilliers, chute de noix de coco, courants violents...
  • les consignes et arrêtés à respecter car ils permettent la préservation de ces lieux exceptionnels.

Une réalisation réussie grâce au financement du Conseil régional de la Martinique, du Fonds européen pour le développement rural (FEDER) et de l'ONF Martinique.

Parmi les nombreux pictogrammes réalisés en partenariat avec le dessinateur Pancho, certains rappellent les règles d'utilisation des sites :

  • zones de stationnement
  • zones d'interdiction : du camping sauvage, du bruit, de l'introduction d'animaux domestiques, de l'abandon de déchets, des feux au sol
  • zones d'enclos de régénération qui assurent le renouvellement de la forêt littorale.
Ressources