| 
More criterions

La forêt accueillante

Martiniquais et touristes, vous êtes de plus en plus nombreux, à profiter de la forêt sous toutes ses formes : forêt tropicale humide, plages du littoral, îlets… Les multiples visages que présente la forêt sont un indéniable atout qui a favorisé le développement du tourisme balnéaire le long des côtes et du tourisme vert à l’intérieur des terres.

  • Send to a friend

Plus de 500.000 touristes chaque année

Entrée de l’arboretum de la Donis (Pitons du Carbet)
© ONF Martinique Entrée de l’arboretum de la Donis (Pitons du Carbet)

Avec le recul, nous faisons à l'ONF le constat que chaque formule a ses adeptes, de plus en plus nombreux !

Les Martiniquais ont redécouvert leur forêt petit à petit et apprécient de pouvoir en profiter en fin de semaine. Les touristes apprécient tout particulièrement la destination Martinique.

On peut estimer que l'essentiel des 500.000 touristes ayant fréquenté la Martinique ont au moins mis un pied en forêt publique durant leur séjour. Il en est de même pour les 400.000 habitants de l'île.

Un flux qui ne doit pas être préjudiciable au milieu naturel

Arrivée à l’Anse Meunier (Forêt domaniale littorale de l'Anse Meunier)
© ONF Martinique Arrivée à l’Anse Meunier (Forêt domaniale littorale de l'Anse Meunier)

Depuis de longues années, le Conseil régional et le Conseil général mobilisent des budgets pour accompagner cet engouement.

La forêt littorale a toujours fait l'objet d'attentions particulières. Il y a un an, un programme conséquent a permis, avec l'aide aussi des Fonds européens, de renouveler la signalétique en place.

Dans les années 90, l'effort avait porté sur la remise en état de sentiers balisés, entièrement aménagés. Cet effort fait l'objet d'une nouvelle relance avec le Conseil général de la Martinique, ce qui permettra d'augmenter encore le réseau de sentiers disponibles pour la randonnée.

Au total, l'offre est très variée : aires de pique-nique, tables-bancs, ajoupas, équipements d'accueil le long des plages, sentiers de randonnée, sentiers botaniques, parcours sportifs et équestres, observatoires de la faune, circuits de nature dans la mangrove...

Un effort dans la durée, car ces équipements doivent être en permanence entretenus, adaptés et améliorés.

Au-delà de la satisfaction du public, l'enjeu pour tous est aussi de concilier cette fréquentation en hausse, avec la nécessaire protection de milieux fragiles.

Nous comptons sur vous pour profiter des lieux et des paysages tout en adoptant les comportements qui protègent la forêt.

Back to top

Zope 3