| 
+ de critères
 

En vidéo

Retour

L'oppidum d'Orival - Sous les arbres, les racines de Rouen

Seine-Maritime (76) - Orival - Forêt de La Londe-Rouvray

Ce documentaire a été réalisé dans le cadre de la Charte forestière de territoire de l'agglomération Rouen-Elbeuf-Austreberthe et de la démarche Forêt d'Exception®. Il accompagne une opération commune de recherche et de valorisation du patrimoine archéologique en forêt domaniale de la Londe-Rouvray.

 © Anaïs Joseph / Canopy

Vue 26959 fois

"Sous les arbres, les racines de Rouen" nous invite à en savoir plus sur l'origine de l'agglomération rouennaise.

L'un des rôles méconnus du couvert forestier est de protéger les vestiges archéologiques. Depuis près de 20 ans, l'ONF et le Service régional de l'archéologie (Direction régionale des affaires culturelles de Haute-Normandie, la Drac) collaborent à des inventaires et travaillent sur la prise en compte et la protection du patrimoine archéologique dans la gestion forestière.

L'analyse des vestiges archéologiques a franchi une étape grâce à la technique du Lidar (Light Detection and Ranging). Il s'agit d'une prospection aérienne laser qui "efface" la strate arborée et donne la possibilité d'une lecture des anomalies topographiques sur de vastes surfaces.

Une fois les indices topographiques identifiés, des prospections sur le terrain ont été mises en place par une équipe ONF/Drac afin d'en vérifier la pertinence archéologique.

L'oppidum d'Orival était un large site fortifié couvrant plusieurs dizaines d'hectares à la fin du 2e âge du Fer (IIe - Ier siècles avant J.-C.). Adossé à la vallée de la Seine, cet oppidum vient de dévoiler de nouveaux secrets.

Retour Retour

Zope 3