+ de critères
 

 

actu Ramenons nos déchets à la maison !
23/07/18 La Réunion (Pic-Adam)

Depuis quelques années l'ONF mène avec les services du Conseil Départemental, une démarche de déséquipement progressif des sites en poubelles. Ce mercredi 18 juillet 2018, c'est sur le site de Pic-Adam (commune de Saint-Denis) qu'a eu lieu une opération d'enlèvement des poubelles. Les journalistes étaient présents aux côtés des forestiers pour relayer notre message éco-citoyen de sensibilisation.

Moins de poubelles, pour moins de déchets en forêt © Héléna Sautron / ONF

La problématique des déchets sur notre île : la preuve par les chiffres...

Chaque année ce sont plus d'un million de randonneurs qui arpentent nos sentiers et plus de 4 millions de visiteurs qui sont comptabilisés sur nos sites d'accueil. Plus de 400 tonnes de déchets sont ramassées tous les ans sur 350 sites d'accueil du public. Ce ramassage coûte 50. 000 euros par an, pour un total 14.000 heures d'ouvriers.

Les déchets présents sur nos milieux naturels sont également une véritable menace pour notre biodiversité, mais constituent aussi un problème de santé publique. Les déchets attirent la présence de rongeurs, de chiens ou de chats errants, car ils sont source de nourriture. Ces nuisibles sont de véritables prédateurs pour la faune endémique locale (le Tuit-Tuit ou encore le Pétrel de Barau).

De plus, la présence de rats est également redoutée car ils véhiculent la leptospirose. Il est donc primordial, pour la survie des espèces et la préservation de notre biodiversité, que chacun adopte les bons gestes et s'initie à ce changement de comportement : "Gardons notre forêt propre : Ramenons nos déchets à la maison".

Un déséquipement progressif sur des sites "secondaires" d'accueil

Illustration
Gardons nos forêts propres © Héléna Sautron / ONF
Cette démarche médiatisée d'enlèvement des poubelles sur les sites moins fréquentés est considérée comme sensible auprès du grand-public. Il s'agit de faire adhérer à un changement de comportement.

Pour cela elle est simultanément accompagnée d'une campagne de sensibilisation tournée vers le grand public mais surtout auprès des scolaires, notamment par le biais d'édition de supports pédagogiques.

Par ailleurs, une signalisation adaptée sur les sites choisis, tels que des pictogrammes, informent et incitent les visiteurs à ne pas abandonner leurs déchets, avec un message éco-citoyen : "Je respecte la Nature, je ramène mes déchets, même biodégradables".

Cette pratique a déjà été engagée sur des sites les plus isolés du domaine forestier comme la Petite Plaine, la Plaine d'Affouches ou encore Mamode Camp. Un message, largement relayé par de nombreux médias présents et sur les réseaux sociaux, qui nous l'espérons portera ses fruits, afin de préserver notre patrimoine naturel.

Ressources