+ de critères
 

 

actu L'ONF et ses partenaires, unis contre le risque incendie !
06/10/17 La Réunion (Maïdo)

Dans le cadre du dispositif "feu de forêt", les acteurs de la lutte contre le risque incendie se sont réunis au Maïdo le mardi 26 septembre pour un exercice opérationnel. Pour cette simulation de feu de forêt près du gîte des tamarins, le SDIS et l'ONF ont déployé les gros moyens aux côtés de leurs partenaires. Les 14 sapeurs-pompiers mobilisés sont intervenus pour éteindre un foyer ayant brûlé une centaine de mètres carrés.

Illustration
Pour cet exercice, l'ONF a mobilisé un ouvrier patrouilleur DFCI et deux agents du pôle risques naturels © Ludovic Laï-Yu / JIR

Le pôle risques naturels est chargé de protéger les forêts de ce risque ciblé.

Au cours de la saison d'incendie se déroulant du 15 septembre au 15 décembre, plusieurs actions sont menées en interservices avec nos multiples partenaires à l'exemple du Conseil départemental, de l'Etat-Major de Zone (EMZ), de la Direction de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt (DAAF), Service départemental d'incendie et de secours (SDIS), du Parc national, de Météo France...

L'ONF impliqué dans le dispositif interservices de lutte contre les feux de forêts

  • Prévision du risque d'incendie de forêt
L'ONF et ses partenaires participent à l'affichage du niveau de risque "feu de forêts" sur l'ensemble des massifs forestiers. Pour cela, l'Office assure le suivi du stress hydrique des végétaux (mesure de la teneur en eau de végétaux vivants) et de la teneur en eau de la matière végétale morte. L'analyse hebdomadaire des échantillons est effectuée en interne dans le laboratoire du pôle risque naturels, équipé d'étuves et de balances de précision. 
 
  • Réalisation de patrouilles de DFCI
Au-delà de la surveillance quotidienne menée dans le cadre des missions courantes, l'ONF Réunion réalise durant la saison "feu de forêts", les week-ends et jours fériés, des patrouilles spécifiques sur le territoire. Equipés de véhicules 4X4 de guet armé, dotés d'une réserve d'eau de 400 litres, les agents et ouvriers patrouilleurs assurent les missions de détection des incendies, d'alerte et guidage des secours, de sensibilisation des usagers à l'arrêté préfectoral d'emploi du feu et d'attaque de feux naissants. Ces moyens sont engagés par la préfecture lorsque le niveau de risque le justifie en complément des équipes du SDIS. 

  • Amélioration des connaissances sur les incendies 
En cas d'incendie, l'ONF réalise pour le ministère de l'Agriculture une mission d'intérêt général (MIG) afin d'améliorer la connaissance des incendies. Pour cela, les équipes procèdent au relevé des contours de feux au GPS pour identifier les secteurs les plus pyrogènes. Les informations collectées viennent alimenter une base de données nationale. Par la suite ces éléments permettront de mettre en place des actions visant à réduire le nombre d'incendie et les surfaces brûlées.
 

Ce que la nature met des années à construire, le feu peut le détruire en quelques instants... L'union fait la force pour combattre le risque incendie !
Ressources