+ de critères
 

 

En savoir plus Les risques naturels et l’occupation humaine à La Réunion

Avec un relief jeune et escarpé, des records mondiaux de pluviométrie, un volcan actif... l’île de La Réunion est régulièrement affectée par des phénomènes naturels exceptionnels : cyclones, inondations, glissements de terrain, éboulements, coulées de lave... sont des risques naturels majeurs qui perturbent périodiquement et grandement la vie de l’île.

Forte houle sur le littoral de Saint-Denis au passage du cyclone
Forte houle sur le littoral de Saint-Denis au passage du cyclone © Météo France

Durant l'été austral, les dépressions tropicales et les cyclones, caractérisés par des vents violents et des pluies diluviennes, peuvent être à l'origine de crues, d'inondations, de coulées de boue... et provoquer des dommages considérables. En 1989, les dégâts causés par le passage du cyclone Firinga furent estimés à 152 millions d'euros !

En raison de l'intensité des précipitations et de la nature du relief de l'île, La Réunion est sujette à de nombreux mouvements de terrain, notamment au niveau des remparts et dans les cirques. Les chutes de blocs et les éboulements sont par exemple malheureusement fréquents sur la route du littoral... Plus rares, les éboulements de très grande ampleur (50 millions de m3 pour l'effondrement du rempart de Mahavel - Saint-Joseph en 1965) peuvent être catastrophiques, comme ce fut le cas à Grand Sable - Salazie (lire encadré ci-dessous).

Les coulées de lave détruisent tout sur leur passage
Les coulées de lave détruisent tout sur leur passage © Jacques Trouvilliez / ONF

Pour réduire ces risques et garantir la protection des biens et des personnes, de nombreuses actions de prévention, de surveillance et d'alerte sont entreprises :

  1. Les Plans de prévention des risques (PPR) délimitent les zones exposées aux risques naturels et définissent les mesures de protection à mettre en oeuvre : interdiction d'occupation humaine permanente, préservation des capacités d'écoulement des crues... A titre d'exemple, les études préalables à la mise en place du PPR du Cirque de Mafate ont identifié seulement 302 ha comme étant aménageables sur un territoire de 9.970 ha !
  1. L'activité volcanique fait l'objet d'une surveillance étroite ; des procédures d'alerte et des Plans de secours peuvent être mis en action en cas de risque
  1. A l'approche d'un cyclone, différents niveaux d'alerte sont activés pour prévenir la population ; le plan ORSEC est déclenché lors de son passage.


L'éboulement catastrophique de Grand Sable

Dans le cirque de Salazie, le hameau de Grand Sable se situait au pied du Gros Morne et comptait 65 habitants. Le 26 novembre 1875, un gigantesque éboulement de 5 km de long, 2 de large et de plusieurs dizaines de mètres d'épaisseur déferla sur le village tuant 63 personnes. Cet événement tragique est le plus meurtrier à La Réunion.

Ressources