+ de critères
 

 

A visiter Hell Bourg, charmes créoles dans un écrin de verdure

Avec des habitants accueillants et très attachés à une vie authentique, son Ecomusée, ses lieux d’histoire, ses forêts environnantes, ses randonnées, Hell-Bourg et sa région sont un espace remarquable de La Réunion.

© Mairie de Salazie

Au début du XIXe siècle, les petits propriétaires et colons ruinés par une crise agricole s'aventurent dans le Cirque à la recherche de nouvelles terres. Les premières concessions furent alors accordées aux arrivants dans la région de Mare à Poule d'Eau. La conquête progressive de ce territoire vit se créer en 1834 la première bourgade, Salazie, dont le nom d'origine malgache - salaozy- signifie " bon campement ".

Ce n'est qu'en 1842 que le gouverneur de Hell décida d'organiser un autre bourg qui portera son nom, aux abords des sources découvertes une dizaine d'années plus tôt vers Bé Cabot. Appréciées pour leurs eaux aux vertus thérapeutiques, elles attirèrent des curistes venus de tout l'océan Indien ainsi que la bourgeoisie locale qui fit de cette région un lieu de villégiature privilégiée. De charmantes villas créoles y furent alors érigées et utilisées comme résidences secondaires pour devenir le cadre d'une vie mondaine ayant donné à Hell Bourg son âge d'or.

Malheureusement, les sources thermales disparurent sous des éboulis en 1943 ; puis le violent cyclone de 1948 vint arracher la route d'accès à Hell-Bourg qui ainsi fût délaissée au profit de la station de Cilaos.

Aujourd'hui, Hell-Bourg offre au visiteur, dans son écrin de fraîcheur, de verdure et d'eaux vives, un patrimoine architectural exceptionnel au point que ce bourg des Hauts bénéficie du label de " Plus Beau Village de France ".

Parmi les multiples maisons créoles à découvrir, la Villa des Chataîgniers ou maison " Folio " et son jardin typique est proposée à la visite par ses propriétaires.

Ressources