+ de critères
 

 

Repères La Réunion et sa forêt, une histoire commune

Fanjans dans la réserve biologique de Bébour
Fanjans dans la réserve biologique de Bébour © Julien Triolo / ONF

Avant l'arrivée de l'homme, la quasi-totalité de l'île était couverte de forêts

  1. 1516 : un navigateur portugais, Pedro Masacarenhas, découvre l'îlot de verdure perché à 3.070 m d'altitude, qu'il nomme « Les Mascareignes ». La Réunion devient une étape pour les navigateurs
  1. 1613 : un forban nommé Blackwell y fait escale et rebaptise l'île « England forest »
  1. 1638 : le jour de la fête St Paul, Salomon Goubert jette l'ancre dans une baie qu'il baptise St Paul et déclare cette île française. On peut toujours visiter aujourd'hui, dans cette ville, la grotte des premiers Français
  1. 1642 : prise de possession par les Français
  1. 1649 : le gouverneur Flacourt lui donne le nom d' « île Bourbon », du nom de la dynastie royale française
  1. 1663 : Louis Payen et Pierre Pau s'installent avec 10 esclaves pour planter du tabac, des melons, des légumes...
  1. 1664 : la compagnie des Indes s'établit et marque le début de grands défrichements qui entraînèrent, entre autres, la disparition totale des forêts sous le vent entre 800 et 1.400 m d'altitude
  1. 1665 : Bourbon est intégralement cédée à la Compagnie des indes orientales, créée en 1664 par Colbert. Puis des colons de Madagascar débarquent, suivis de pirates hollandais, allemands, espagnols...
  1. 1715 : introduction du café de Moka, convoité par Paris et développement en parallèle de l'esclavage
  1. 1735 : année d'or avec l'arrivée de Mahe de la Bourdonnais, gouverneur des îles de l'Océan Indien, qu'il porte en fleuron d'outre-mer français
  1. Après 1750 : augmentation de la population des « pauvres blancs » repoussés dans les Hauts. Le pouvoir va passer progressivement de la Compagnie, aux grands propriétaires (appelés localement "gros blancs", grande bourgeoisie)
  1. 1793 : l'île est rebaptisée au cours de la Révolution Française et adopte son nom actuel
  1. Début 1800 : certains esprits éclairés commencent véritablement à prendre conscience des problèmes engendrés par la déforestation. Jusqu'alors, la forêt était considérée comme une source inépuisable et était exploitée de manière anarchique pour la construction et le chauffage
  1. 1853 : un premier service forestier est créé par arrêté du Gouverneur Hubert Delisle
  1. 1872 : une loi, votée par l'Assemblée Nationale de Versailles, autorise le Conseil général à mettre en place un véritable règlement sur les Eaux et forêts, qui renforce les interdictions de défricher et prévoit des mesures contre les empiètements sur le Domaine
  1. 1946 : l'île devient département d'outre-mer
  1. 1948 : le service forestier réunionnais se transforme en Conservation des Eaux et forêts
  1. 1958 : création de la première réserve biologique à Mare Longue
  1. 1966 : création de l'ONF de La Réunion
  1. 1977 : à l'initiative du service forestier, le Parlement vote la loi forestière ; les diverses dispositions législatives et réglementaires spécifiques de La Réunion sont intégrées au Code forestier
  1. 1982 - 1983 : les premières lois de décentralisation qui créent la Région
  1. 1993 : 1er programme de chantiers d'insertion avec les collectivités
  1. 1994 : création de la Brigade de la nature de l'océan Indien
  1. 2000 : les Orientations régionales forestières
  1. 2002 : loi de décentralisation et la répartition des compétences entre la Région et le Département
  1. 2006 : création du Groupement pour la conservation de l'environnement et l'insertion professionnelle (GCEIP)
  1. 2007 : mise en place du Parc national des Hauts
Ressources