+ de critères

La certification de la forêt guyanaise

La certification des forêts a pour but de garantir au consommateur que le bois ou les produits dérivés sont issus d'une gestion durable du massif forestier sur le long terme.

Les règles de pénétration dans le peuplement sont définies dans la charte d’exploitation à faible impact
Les règles de pénétration dans le peuplement sont définies dans la charte d’exploitation à faible impact © Nicolas Lecoeur / ONF

Les trois grands principes de la certification PEFC :

  • Respect de l'environnement à travers la caractérisation des impacts potentiels de l'activité d'exploitation forestière et la mise en place de mesures pour les réduire. La mise en place obligatoire d'un système de management environnemental (type ISO 14001) permet de parfaire le dispositif
  • Prise en compte de la demande sociale aussi bien au sein de l'entreprise (dans le cadre de la réflexion sur les conditions d'hygiène et de sécurité des travailleurs) que de la part des usagers de la forêt, dont ceux concernés par les usages traditionnels
  • Garantie de la traçabilité du produit depuis la parcelle jusqu'au sciage, en apposant un label permettant de se distinguer sur le marché.

La certification PEFC

Depuis 2012, la gestion durable forestière menée par l'ONF depuis de nombreuses années, est reconnue par l'obtention du label d'éco-certification PEFC pour les forêts du Domaine forestier permanent, représentant 2,4 Mha.

  • Le processus de certification a impliqué l'ensemble des acteurs concernés : exploitants forestiers, scieurs, services déconcentrés de l’État, collectivités, représentants de la société civile, organismes de recherche, experts, milieu associatif...
  • Par son adhésion à PEFC Guyane, l'ONF s'est engagé à poursuivre ses efforts de mise en œuvre d'une gestion durable et multifonctionnelle du Domaine forestier permanent, reconnue internationalement et garante de la préservation de la biodiversité et de la pérennité des ressources forestières.
  • Afin de garantir la bonne mise en œuvre de cette gestion, le respect des engagements du propriétaire (l’État, représenté par l'ONF) a fait l'objet en 2012 d'un premier audit par un bureau de contrôle indépendant, Bureau Veritas, et fait l'objet d'audits internes et externes réguliers dans le cadre des certifications ISO 9001 et 14001 obtenues par l'ONF à l'échelle nationale.

L'animation et l'audit préalable à la mise en œuvre de la certification PEFC ont bénéficié d'une aide financière, dans le cadre du Programme de développement rural de la Guyane. Ces subventions ont été apportées par l'Europe (Feader), l’État (ministère de l'Agriculture) et la région Guyane.

UE - Fonds européen agricole pour le développement rural Feader - Guyane Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation Conseil régional Guyane

Fonds européen agricole pour le développement rural (Feader) : l'Europe investit dans les zones rurales.

Un atout pour la filière

La filière forêt-bois guyanais peut désormais s'engager dans la certification PEFC suite à la certification de PEFC Guyane par Bureau Veritas et à l'adhésion de l'ONF à l'association PEFC Guyane.

Les enjeux sont forts pour la filière, face à l'intérêt croissant des consommateurs pour des produits issus d'une gestion durable et responsable de la forêt, et face aux exigences de certification pour accéder aux marchés publics.

Principes-critères-indicateurs PEFC adaptés à la Guyane

Les exigences de PEFC pour la Guyane sont réunies au sein d'un document annexé au schéma français de certification forestière PEFC pour la période 2012-2017.

 

Pour en savoir plus

Ressources