+ de critères

 

Une mission sur le mont Itoupé

Pour compléter les études commencées 4 ans plus tôt, une nouvelle mission scientifique s’est rendue début novembre sur l’un des deux plus hauts sommets de Guyane : le mont Itoupé (plus de 800 m d'altitude).

La participation de l’ONF à cette mission (qui a rassemblé plusieurs partenaires : PAG, UMR EcoFoG, IRD), s’inscrit plus particulièrement dans le projet de recherche DynForDiv (IRD et ONF), ce qui a permis de compléter la première étude du site, organisée en 2010, dans le cadre du projet Habitats.

Une étude comparative des deux versants

Vue sur la plaine de la Waki, avec, au second plan, les monts Apitiri
Vue sur la plaine de la Waki, avec, au second plan, les monts Apitiri © Vincent Bézard / ONF
  • Les placettes d'étude de la première mission sur le Mont Itoupé en 2010, étaient réparties sur le versant ouest du mont et au sommet.
  • L'objectif de cette seconde mission était de comparer les habitats du versant ouest (versant sous le vent : versant plus abrité des vents) et du versant est (versant au vent : versant exposé directement aux vents), à travers l'installation de placettes d'étude sur ces deux versants, à la même altitude (entre 350/400 m).

En terme de végétation et de profil de forêt, une différence assez marquée est constatée : le versant est présente une canopée très ouverte, avec un sous bois plus dense et un peuplement forestier plus diversifié mais moins original, alors qu'au versant ouest, le sous-bois est moins dense, absent par endroit, avec une canopée souvent dominée par les mêmes espèces mais présentant des originalités.

Des sondages pédologiques ont aussi été réalisés, comme dans l'ensemble des missions du projet Habitats. Les échantillons recueillis sont en cours d'analyse pour évaluer la composition et la texture (sol argileux, limoneux) du sol. Une analyse du carbone vient compléter cette étude du sol afin de déterminer si la végétation était différente dans le passé (analyse d'échantillons recueillis en profondeur).

Une nouvelle espèce d’arbre : un "mimosa"

L'inventaire botanique a permis de découvrir une espèce d'arbre, encore non identifiée et uniquement observée à ce jour sur le mont Belvédère à Saül (inventaire ZNIEFF 2012 par l'ONF) : une espèce du genre "Mimosa". Ce genre regroupait, jusqu'à aujourd'hui, plutôt des lianes ou des petits arbustes et jamais identifié sur un arbre, ce qui rend cette découverte exceptionnelle.

De nombreux individus ont été observés sur le versant ouest du mont Itoupé.

L'espèce est pour le moment en cours d'identification (validation du genre et de l'espèce, description et dénomination en cours) et donnera lieu à la création d'une nouvelle espèce, dont la découverte sera associée à la Guyane.

Le projet DynForDiv

  • Ce projet s'intéresse aux relations entre diversité et composition floristiques (arbres, lianes, végétation diverse) et au turnover du couvert forestier (origine des dynamiques forestières : anthropisation, chablis fréquents, types de sols...). Le projet porte sur l'opposition entre versants au vent et sous le vent des reliefs de Guyane, avec l'étude des habitats pour chacun d'eux.
  • Quatre sites d'étude ont été identifiés pour le projet, répartis entre le sud et le nord de la Guyane :
  • Mont Itoupé (Sud - Parc amazonien de Guyane)
  • Montagnes Bellevue de l'Inini (Sud - Parc amazonien de Guyane)
  • Mont Tabulaire de la Trinité (Nord - Réserve naturelle nationale de la Trinité)
  • Montagne Plomb (Nord - proche de Petit Saut - domaine forestier permanent).


Le catalogue des habitats de Guyane sera disponible début 2015.

Pour en savoir plus

Ressources