| 
More criterions

Les espaces publics gérés

Les forêts gérées par l’ONF représentent 37.796 ha, soit 23 % du territoire de l’archipel guadeloupéen et 162.800 ha boisée à 45%.

  • Send to a friend

Cinq statuts fonciers forment les forêts publiques

Ce domaine est constitué de :

 

La forêt départementalo-domaniale27.765 ha
soit 74%
La forêt humide du littoral 6.388 ha
soit 17%
La forêt domaniale du littoral
1.496 ha
soit 4%
La forêt départementale
1.415 ha
soit 4%
Autres731 ha
soit 2%

 

Le statut départementalo-domanial est propre aux DOM îliens (Antilles et Réunion) : il s'agit de l'ancien domaine de la Colonie, passé sous ce statut en 1948. La nu-propriété revient au département, mais l'Etat en conserve le droit d'usage.

Les autres statuts : ces forêts proviennent d'acquisitions par l'Etat, le CELRL ou les collectivités après la départementalisation.

Les forêts privées

Sur les 69.800 ha que compte la forêt guadeloupéenne, 33.800 ha, soit près de la moitié, sont des forêts privées.

Si la forêt publique est bien connue, la forêt privée mériterait d'être mieux appréhendée. L'édition prochaine d'un atlas des forêts de Guadeloupe entend combler cette lacune.

Cet atlas des forêts a deux principaux objectifs :

  • délimiter l'espace forestier tant privé que public
  • cartographier les enjeux qui s'y rapportent.

La connaissance des forêts privées passe, dans un premier temps, par une délimitation des massifs forestiers. Il conviendra d'établir ensuite une typologie des peuplements présents pour enfin cartographier les enjeux s'y rapportant en termes de protection, d'accessibilité et d'exploitabilité.

Cet atlas n'est qu'une première étape dans le recensement des massifs boisés de Guadeloupe. Un second ouvrage, l'atlas des paysages, viendra à l'horizon 2009 compléter le travail entamé.

Back to top

Zope 3