+ de critères

 

La forêt départementalo-domaniale, château d’eau de la Guadeloupe

La forêt départementalo-domaniale (ou FDD) située sur l'île de Basse-Terre, d'une surface de 27.764 ha, est une forêt de montagne. D'origine volcanique, la Basse-Terre possède une chaîne longitudinale de cônes volcaniques, dont l'âge diminue du nord au sud. L'ensemble des cours d'eau prend sa source en forêt départementalo-domaniale. C'est pourquoi la FDD est souvent appelée le "château d'eau de la Guadeloupe".

Historique

La forêt départementalo-domaniale a fait partie du domaine royal du XVIe siècle jusqu'à l'ordonnance du 17 août 1825 qui l’intègre dans le domaine colonial.

La loi du 19 mars… Plus sur: Historique

Paysages et patrimoine

La majeure partie du cœur terrestre du Parc national (17.300 ha) se situe dans la forêt départementalo-domaniale. Créé en 1989, le Parc national de Guadeloupe est géré par un établissement public à caractère administratif.

La FDD détient un patrimoine paysager et écologique remarquable qui attire de nombreux visiteurs. Néanmoins, la fréquentation du public est très hétérogène suivant les sites. Certains sont très fortement visités, comme le volcan de la Soufrière et les chutes du Carbet, ainsi que la route de la Traversée (axe routier est-ouest de la Basse-Terre).

Les objectifs de gestion

Carte de situation de la forêt départementalo-domaniale
Carte de situation de la forêt départementalo-domaniale © ONF

L'ONF a retenu dans son programme d'aménagement les objectifs suivants :

  1. La protection et la préservation de la forêt : il n'est prévu aucune intervention particulière pour la majeure partie de la forêt. Par contre, il est primordial de veiller au respect de ses limites et aux risques de défrichement toujours très importants en Guadeloupe.
  1. L'accueil du public : les cantons forestiers les plus proches des agglomérations, ou qui de manière traditionnelle sont les plus fréquentés, sont aménagés progressivement pour mieux accueillir le public. Les sites déjà aménagés sont entretenus, voire réaménagés s'ils sont trop dégradés.
  1. La production de bois : la production du Mahogany grandes feuilles (Swietenia macrophylla) et du Laurier rose (Podocarpus coriaceus) est maintenue sur une petite partie du territoire, en veillant cependant à conserver systématiquement un mélange d'essences sur la totalité des parcelles.

Quatre zones distinctes de gestion

Au vu de ces orientations, quatre zones distinctes de gestion ont été définies pour la période 2002-2011 :

  1. une zone d'intérêt écologique général et d'accueil du public, d'une surface de 24.968 ha
  1. une zone de production de Mahogany, d'une surface de 2.697 ha, sur lesquels seuls 1.009 ha seront réellement traités, le reste de la zone étant laissé en attente
  1. une zone de production de Laurier rose, de 95 ha
  1. une zone de protection paysagère de 4 ha.
La forêt départementalo-domaniale est l'écosystème forestier le plus important de l'île et son "chateau d'eau" qui fournit l'eau potable et d'irrigation de la Guadeloupe
La forêt départementalo-domaniale est l'écosystème forestier le plus important de l'île et son "chateau d'eau" qui fournit l'eau potable et d'irrigation de la Guadeloupe © Caroline Fourcade / ONF
Ressources