+ de critères

 

Le bois : des qualités reconnues

Ecomatériau remarquable, le bois ne possède pas d’équivalent artificiel. Outre ses nombreuses qualités, il présente une large diversité adaptée à beaucoup d’usages.

Une richesse esthétique sans limites

Les goûts et les couleurs… c’est personnel, certes, mais avec le bois, chacun y trouve son compte.
Car le bois possède des qualités esthétiques indéniables qui s’expriment à… Plus sur: Une richesse esthétique sans limites

Connaissez-vous beaucoup de matériaux...

... qui ne nécessitent pas d'énergie pour être produits hors de celles qualifiées de « naturelles » ?

... qui soient renouvelables et recyclables ?

... qui ne produise pas de substance toxique ?

Le bois répond à toutes ces qualités.


En se penchant sur ses propriétés physiques, on comprend qu'il occupe une place de choix parmi les matériaux utilisés par l'homme depuis toujours.

Léger et peu dense

Le bois est léger car sa densité est faible : généralement il flotte.

Sachant que la densité de l'eau est de 1, la densité du bois varie selon les essences : 0,2 pour le balsa, presque 1 pour certains bois durs (if, olivier) et même jusqu'à 1,3 pour le gaïac (bois de fer) qui coule.

La densité du bois varie donc d'un facteur de 1 à 5 ce qui lui permet de s'adapter à de nombreux usages.

Par comparaison le béton possède une densité de 2,5 environ, tandis que l'acier est proche de 8. Le bois est donc un matériau léger, ce qui simplifie sa manutention et sa mise en oeuvre.

Les seuls matériaux qui possèdent une densité similaire sont les mousses et les plastiques.

Biodégradable mais durable

Les plastiques sont des matériaux compacts, ce qui n'est pas le cas du bois dont la structure comporte des vides.

De fait, le bois amortit les chocs, ce qui en fait un matériau de choix pour certains emballages (cagettes) ou pour le transport (palettes).

Bien qu'il soit biodégradable, il possède une durabilité dans le temps que n'ont pas les plastiques. Ainsi certains édifices bâtis en bois ont plusieurs siècles.

Là aussi, cela dépendra des conditions et des essences : chêne et mélèze figurent parmi les plus durables tandis que le hêtre, le peuplier et le tilleul résistent moins au temps.

Composite et résistant

Séché, le bois en extérieur résiste aux intempéries
Séché, le bois en extérieur résiste aux intempéries © Alain Blumet / ONF

Du côté des propriétés mécaniques, il faut noter la résistance du bois en compression et en traction, dans le sens de la longueur.

Cette résistance est proportionnelle à la densité, elle varie donc d'autant. Le bois possède également une assez bonne résistance à la flexion transversale, pour laquelle la diversité est encore plus grande.

C'est en effet un matériau composite, formé de filament de cellulose dont les fibres sont orientées dans des directions variables. Ainsi le bois est un matériau « anisotrope », c'est-à-dire qu'il ne présente pas la même rigidité dans tous les sens.

Une variabilité au sein de l’arbre même

Le bois d'un même arbre ne possède pas les mêmes propriétés selon son âge et même selon ses parties.

Les fibres du bois ne sont pas forcément toutes orientées de la même manière sur la longueur du tronc.

Cela crée d'ailleurs une difficulté pour les professionnels qui ne connaissant pas précisément à l'avance la résistance de toutes les pièces issues d'un même arbre. L'assemblage de bois en panneaux, agglomérés ou reconstitués, permet de résoudre ce problème et de fournir un matériau homogène en utilisant de petits morceaux.

Bon isolant thermique avec des qualités acoustiques

Résistant et esthétique, le bois est un matériau de construction idéal
Résistant et esthétique, le bois est un matériau de construction idéal © Alain Blumet / ONF

Parmi les autres qualités figurent ses propriétés d'isolation thermique.

La conductivité dépend certes du bois et de son degré d'humidité, mais elle reste généralement inférieure à celle du béton et nettement plus faible que celle de l'acier. Les panneaux agglomérés sont souvent utilisés comme isolants.

Par ailleurs le bois est « chaud » au toucher, on parle d'une effusivité thermique basse. Si c'est un mauvais isolant phonique, il possède par contre des qualités acoustiques d'absorption des sons d'où son emploi dans les salles de concert.

Enfin, certains bois (épicéa) ont des propriétés de vibration très recherchées par les luthiers pour la confection d'instruments de musique.

Ressources