+ de critères
 

 

actu Sécuriser les sentiers de l’île de Vassivière : tout un art
07/06/18 Nouvelle-Aquitaine (Haute-Vienne), à Beaumont-du-Lac

L’île de Vassivière abrite le Centre international d’art et du paysage (CIAP) qui propose de découvrir des œuvres d’art dans les forêts du site. Propriété du Conseil régional de Nouvelle Aquitaine, le site bénéficie du régime forestier sur les 31 ha de bois de l’île. En début d’année, ce dernier a souhaité lancer des travaux de sécurisation. En plus de sa localisation sur une île, le défi à relever consiste à exploiter des bois où 63 sculptures sont exposées.

Illustration
Gérard Vandenbroucke vice-président du Conseil régional pour la Nouvelle Aquitaine et Roxane, une des juments pour le débardage des bois © ONF

L'ONF a proposé un scénario d'exploitation qui prend en compte toutes les contraintes. « Nous avons choisi de vendre les bois façonnés afin de maitriser l'ensemble de la chaîne de l'abattage au broyage des déchets de bois. » explique P. Durand le directeur de l'agence Limousin.

Le travail commun entre les services de l'ONF et du CIAP a conduit à déplacer certaines œuvres sises sur les chemins de débardage et à prescrire dans le cahier des charges du marché des interventions de grimpeurs-élagueurs pour prévoir le démontage d'arbres voisins d'œuvres d'art ou des câblages. Les périmètres des œuvres d'art ont été matérialisés par de la rubalise afin que les broyats soient projetés en respectant les sculptures.

  • Un chantier réalisé sur un site resté ouvert au public

Le choix de la région a été de laisser le chantier ouvert au public (en y ayant apposé la signalisation mentionnant le danger) : une manière pédagogique d'expliquer les actions de sécurisation des espaces et d'inviter à redécouvrir des œuvres d'art sous une nouvelle lumière.


ONF Centre-Ouest-Aquitaine
Ressources