+ de critères
 

 

Zoom Pourquoi gérer les forêts ?

L’ONF lance #Toutsavoirsurlesforêts, la série qui teste vos connaissances des forêts. Pour chaque thématique abordée, nous confrontons vos témoignages à ceux des forestiers. Découvrez sans plus attendre un premier épisode consacré à la gestion durable des forêts !

Rendre les forêts accueillantes

Illustration
© ONF

En France, les forêts accueillent 700 millions de visites chaque année. Véritables poumons verts pour des promeneurs en quête de loisirs et de ressourcement, elles représentent juste derrière la campagne le deuxième espace naturel préféré des Français. Parcours pédagogiques et sportifs, aires de pique-nique, de repos, sentiers, applications mobiles... Saviez-vous que tous ces aménagements que vous trouvez dans les forêts publiques (domaniales et communales) sont le fruit du travail des forestiers ? Leur mission : faire de vos balades en forêt des expériences mémorables. Vous l'aviez deviné, cette ambition d'accueil du public n'est évidemment pas la seule raison d'être des équipes de l'ONF. Préserver la biodiversité, prévenir les risques naturels et produire du bois est également au cœur de ce que les forestiers appellent « la gestion durable des forêts ».

Préserver la richesse écologique des forêts

© Giada Connestari / ONF

Gérer la forêt, c'est aussi protéger la faune et la flore qu'elle abrite. Biologiquement plus riches et plus diverses que beaucoup d'autres écosystèmes terrestres, les forêts abritent des milliers d'espèces végétales, animales et fongiques indispensables à la vie sur terre. Dans le cadre des actions menées par les forestiers, telles que la conservation d'arbres morts, l'interruption de travaux pendant les périodes de nidification des oiseaux, 230 experts forestiers agissent chaque année sur le terrain au sein de six réseaux naturalistes (oiseaux, insectes, habitats-flore, serpents, mammifères, champignons). En 2017, près de 180 missions ont été engagées, animées par un enjeu commun : effectuer des inventaires, des observations et des études scientifiques afin d'analyser la richesse écologique des espèces présentes en forêt et contribuer à leur maintien.

Le saviez-vous ?

Chaque année, plus de 400 000 données, portant sur 6 000 espèces forestières ou appartenant à des milieux associés à la forêt (landes, mares, lisières, dunes...), sont collectées par les naturalistes avant d'être transmises à l'Inventaire national du patrimoine naturel. Les forestiers savent aussi que la forêt constitue un terrain d'étude infini et n'a pas fini de révéler ses trésors : en 2017, 17 nouvelles espèces (lichens, mousses, champignons, insectes) ont ainsi été découvertes !

Prévenir les risques naturels

Illustration
© Giada Connestari / ONF

Défendre les forêts contre les incendies, préserver les dunes littorales, lutter contre les glissements de terrain, les chutes de blocs et les crues torrentielles en montagne : partout en France, les forestiers agissent aussi en forêt pour prévenir et anticiper les risques naturels. Par des actions de stabilisation des dunes et de restauration des terrains en montagne, ils assurent notamment une mission de protection contre les aléas climatiques ou géologiques grâce notamment à la mise en place de travaux de génie écologique. Grâce à l'entretien des zones débroussaillées, notamment dans les forêts géographiquement très exposées aux feux de forêt, les forestiers permettent de diminuer le volume de végétation combustible, de réduire l'intensité du feu et sa vitesse de propagation et d'optimiser les accès des services de secours aux pistes forestières. Les catastrophes naturelles peuvent aussi être sanitaires. Chalarose du frêne, maladie des bandes rouges, chenille processionnaire du chêne et du pin : là aussi, la mobilisation des équipes de l'ONF et de ses partenaires est essentielle pour préserver les forêts et garantir la sécurité des personnes.

Faire du bois le matériau du 21e siècle

Illustration
L'arbre dans tous ses états

La gestion durable des forêts comprend une dernière composante, fondamentale. Un indice ? Vous vous en servez pour vous chauffer, construire et meubler vos maisons... Il s'agit bien sûr du bois ! Matériau écologique et renouvelable, le bois est, depuis toujours, présent partout dans notre quotidien. Source d'innovations multiples expérimentées par des chercheurs du monde entier, il s'impose comme le matériau du 21e siècle. Produire et consommer du bois, c'est agir pour un futur durable et contribuer à relever le défi de la transition écologique. Avec 40 % des volumes mis en vente sur le marché français, l'ONF, garant du renouvellement des forêts publiques françaises, s'affirme comme un acteur majeur œuvrant pour le développement des usages du bois.

Le mot d’Alain Thibaudet, forestier à l’ONF dans la Loire

Les gens ne savent pas toujours que l’on n’a jamais eu autant de forêt en France depuis le Moyen-Age. Ne plus entretenir les forêts, ce serait se priver d’une ressource écologique et renouvelable dont notre société ne peut pas se passer aujourd’hui. Remplacer le bois par d’autres ressources serait en effet très négatif pour l’environnement. Le bois joue un rôle majeur dans la séquestration de carbone et est une excellente alternative aux énergies fossiles ! Par ailleurs, une forêt non entretenue deviendrait, à moyen terme, une forêt dangereuse pour le public, voire impraticable. En cas d’incendies, par exemple, si les forêts étaient broussailleuses, le feu serait beaucoup plus ravageur et les équipes de secours ne pourraient pas intervenir ! Les forestiers sont des professionnels avertis et ont une lourde responsabilité. Cette responsabilité, qui est de concilier enjeux économiques, environnementaux et sociaux, ils l’assument avec passion et humilité.

L'ONF
Ressources