+ de critères
 

 

actu Deux Forêts d’Exception® labellisées dans le Bassin d'Arcachon
15/06/18

Situées à l’entrée du Bassin d’Arcachon, les forêts domaniales de Lège-et-Garonne et la Teste-de-Buch viennent de recevoir le label Forêt d’Exception®. Protection contre l’érosion dunaire, biodiversité remarquable, accueil de milliers de visiteurs chaque année, alimentation de la filière bois… Ce massif forestier est le symbole d’une gestion durable remarquable qui répond aux défis du XXIe siècle.

Illustration
© ONF

Une nouvelle forêt dans le réseau Forêt d'Exception® ! Le 15 juin, Christian Dubreuil, directeur général de l'ONF et Paul Arnould, président du comité national d'orientation Forêt d'Exception® ont labellisé les forêts domaniales de Lège-et-Garonne et la Teste-de-Buch.

Illustration
Christian Dubreuil à la cérémonie de labellisation © Françoise Le Failler / ONF

Avec ses 6 250 hectares de pinèdes et de dunes préservées, ce massif forestier marque la porte d'entrée d'une lagune unique au monde : le Bassin d'Arcachon. Ces deux forêts font l'objet d'une gestion durable exemplaire, conciliant l'accueil du public, la production de bois, la présence d'une biodiversité remarquable et surtout la protection contre l'érosion dunaire. « C'est un honneur pour les forestiers de participer à la protection du littoral aquitain grâce aux plantations », a affirmé Christian Dubreuil.

Engagée depuis sa candidature en 2010, la démarche de concertation s'est concrétisée en 2016 par la signature d'un programme d'actions entre l'ONF et les acteurs du territoire. Innovation, histoire et exemplarité sont le fil conducteur d'un projet qui s'articule autour de trois orientations :

1/ Connaître et partager un patrimoine paysager et culturel d’exception

Illustration
© ONF

La démarche Forêt d'Exception® s'applique à redonner sa place légitime à un espace forestier littoral parfois dominé par les paysages naturels marins.
De nombreuses actions portent sur la valorisation et la transmission du patrimoine sylvicole, paysager, historique et culturel attaché aux forêts du Bassin d'Arcachon auprès des populations locales et touristiques : édition d'un atlas de la biodiversité, mise à disposition du grand public de sentiers numériques...

2/ Concilier accueil du public et préservation des milieux fragiles

La mise en œuvre d'un tourisme durable prenant en compte des enjeux liés aux menaces du changement climatique est une préoccupation majeure sur l'ensemble de la côte Aquitaine. Toujours opérationnels, les dispositifs « plan plage » mis en place dans les années 1980 continuent d'accueillir plus de 1,5 millions de visiteurs par an. Avec le soutien de la région Nouvelle-Aquitaine, l'ONF déploie par exemple une charte signalétique propre au littoral aquitain, testée sur les massifs de La Teste-de-Buch et de Lège-et-Garonne, avant d'être déployée sur toute la façade littorale de Nouvelle Aquitaine.

3/ Produire du bois en préservant les paysages et la biodiversité

Illustration
© ONF

Le renouvellement régulier de la forêt reste le fondement du maintien du couvert forestier. Ainsi, le déroulement du cycle sylvicole du pin maritime continue de garantir la pérennité de la fonction de protection contre l'ensablement initiée au 19è siècle, tout en alimentant une filière génératrice d'emplois (plus de 44 000 emplois sur la région Nouvelle Aquitaine dans la filière bois). La production de bois est un objectif de la gestion durable des forêts d'exception du Bassin d'Arcachon. « Les hommes et les femmes de l'ONF œuvrent pour une impérieuse nécessité de protection tout en alimentant la filière bois. Pour nous, les élus, ce label est un tournant que nous attendions depuis 20 ans », témoigne Michel Sammarcelli, maire de Lège-Cap-Ferret.
Grâce à la démarche forêt d'exception, une attention particulière est notamment portée sur l'intégration paysagère des coupes, avec de nombreuses actions d'information développées auprès du grand public.

Lidar et modélisation 3D, vers une gestion durable « hight tech »

Illustration
© ONF

A l'occasion du renouvellement de l'aménagement forestier de la forêt domaniale de Lège-et-Garonne, le Lidar a été utilisé pour étudier les peuplements forestiers sur 8 000 hectares, ce qui n'avait encore jamais été mis en œuvre à une telle échelle. Cette technologie permet d'établir avec précision le diamètre des arbres (dendrométrie), les profils des sols et des peuplements, et permettra également une meilleure identification de la biodiversité et de la mosaïque des habitats.

Neuvième label Forêt d’Exception®

L'ONF s'est engagé à affirmer une politique de développement durable dans les forêts domaniales et à créer un réseau de sites démonstratifs et exemplaires. Sur les dix-sept forêts engagées dans la démarche Forêt d'Exception®, les forêts domaniales du Bassin d'Arcachon (Lège-et-Garonne et La Teste-de-Buch) obtiennent le neuvième label. Elles rejoignent ainsi les forêts de Bercé (Sarthe), de Tronçais, de Verdun (Meuse), de Fontainebleau (Seine-et-Marne), de la Grande Chartreuse (Isère), de Rouen (Normandie), de Val Suzon (Côte-d'Or) et Montagne de Reims (Marne).

Ressources