+ de critères

Les orientations de gestion

La forêt domaniale de Verdun possède une valeur historique exceptionnelle. La gestion menée par l'ONF concilie la production de bois avec la préservation des vestiges historiques, des richesses écologiques et des paysages.

L'aménagement forestier 2006-2020 privilégie les orientations suivantes :

Poursuivre la vaste opération de transformation des peuplements résineux

Les plantations de résineux réalisées après la Première Guerre mondiale, sont renouvelés au profit d'une forêt à dominante feuillue - notamment des hêtres -, plus conforme aux conditions écologiques locales.

Les jeunes hêtres s'installent sous le couvert des pins
Les jeunes hêtres s'installent sous le couvert des pins © Philippe Lacroix / ONF

Gérer les nouveaux peuplements feuillus

Pour favoriser une production de bois de qualité, en adaptant au mieux la gestion aux essences et aux peuplements en place.

Préserver la valeur historique et de mémoire

Les sites de mémoire - comme ici la chapelle du village détruit d'Ormes - sont préservés et valorisés
Les sites de mémoire - comme ici la chapelle du village détruit d'Ormes - sont préservés et valorisés © Anne-Marie Granet / ONF

Villages détruits, sites et monuments de mémoire, vestiges disséminés en forêt...  La gestion adaptée de ces différents sites a lieu en concertation étroite avec l'ensemble des partenaires.

Témoins de l'histoire de la forêt, certains secteurs seront maintenus en résineux.

Adapter la gestion des espaces à haute valeur écologique

La réserve biologique intégrale abrite des arbres reliques de la forêt ancienne
La réserve biologique intégrale abrite des arbres reliques de la forêt ancienne © Anne-Marie Granet / ONF

 

Différentes actions sont menées :

  • au profit d'espèces (ex : amphibiens comme le Sonneur à ventre jaune)
  • au profit des milieux humides, reconnus pour leur grande valeur écologique
  • pour conserver l'héritage de la forêt ancienne, avec la création d'une réserve biologique intégrale (RBI) en libre évolution sur le secteur des Jumelles d'Ornes.

Protéger la qualité des eaux

Une gestion adaptée est mise en œuvre dans les 15 périmètres de protection de captage que compte la forêt.

 

Plusieurs zones pour déployer ces orientations

La forêt est gérée en adéquation avec les dispositifs réglementaires, notamment Natura 2000 et monuments historiques.

L'aménagement la divise en plusieurs groupes de parcelles, selon les priorités et les objectifs d’aménagement.

 

Pour en savoir plus, lire "L'aménagement forestier en bref" en colonne de droite de cette page.

Le label Forêt d'Exception®

Préserver le passé tout en assurant l'avenir, tel est aussi l'objectif de la démarche "Forêt d'Exception" menée avec les collectivités et l'ensemble des acteurs locaux.

La signature du protocole d'accord le 22 octobre 2011 est la première étape du processus qui a abouti à la labellisation de la forêt le 20 juin 2014.

Le contrat de projet identifie les actions qui seront menées au cours de la période 2014-2018. Elles sont regroupées au sein de trois volets structurants :

  • l’acquisition et la mobilisation de nouvelles connaissances sur les patrimoines culturels et naturels pour adapter la gestion forestière aux enjeux
  • le développement d’une offre touristique de qualité pour les différents publics sur l’ancien champ de bataille
  • la communication et le partage de l’information entre acteurs du projet.
Forêt d'Exception®
Ressources