+ de critères

Entretenir la forêt, produire du bois

La forêt domaniale de Verdun fait l'objet d'une exploitation régulière du bois à l'occasion des coupes.

Les coupes et travaux sont organisés par l'aménagement forestier

Les engins forestiers - ici une abatteuse - restent sur les cloisonnements créés pour préserver le sol de la forêt
Les engins forestiers - ici une abatteuse - restent sur les cloisonnements créés pour préserver le sol de la forêt © Philippe Lacroix / ONF

L'aménagement forestier de la forêt domaniale de Verdun prévoit le détail des coupes (localisation, nature...) par année. Les arbres à récolter sont choisis par les forestiers en fonction des objectifs assignés à chaque parcelle. Une fois désignés sur le terrain (martelage), ils sont vendus pour approvisionner les entreprises de la filière bois.

Des exploitants forestiers se chargent des coupes en appliquant des règles précises imposées par l'ONF. Vous pourrez rencontrer en semaine les bûcherons au travail ou constater le week-end le résultat de leur intervention. Les chantiers sont signalés sur le terrain et la prudence s'impose à proximité.

L'aménagement prévoit aussi les travaux sylvicoles à réaliser : après les coupes, les équipes d'ouvriers forestiers aident les semis et plants à lutter contre la concurrence des broussailles, favorisent le mélange entre espèces, élaguent ou dépressent les jeunes tiges... Ces travaux se succèdent pendant 20 ans environ. Puis, 10 à 20 ans s'écouleront encore avant les premières coupes d'éclaircie.

Des cloisonnements d'exploitation ont été créés pour assurer la sortie des bois et permettre le passage des ouvriers forestiers. C'est un moyen efficace pour faciliter la circulation des engins tout en préservant les sols sur le reste de la forêt. 

Le contexte historique est pris en compte

Respecter les vestiges et protéger les richesses patrimoniales de la forêt font partie des priorités de gestion.

Dans les sites à forte valeur historique, des actions spécifiques sont retenues : implantation d'un réseau de desserte respectueux des vestiges et des milieux, débardage par traction animale...

Enfin, aucune intervention n'est réalisée sur le plateau de Douaumont.

Les utilisations du bois sont nombreuses

Actuellement, la forêt produit principalement du bois résineux (poteaux, sciages) et du bois feuillu (Hêtre, Charme) dont les principaux débouchés sont la pâte à papier, les panneaux de particules et le bois-énergie.

Ces grumes sont prêtes pour prendre la route vers une scierie
Ces grumes sont prêtes pour prendre la route vers une scierie © Philippe Lacroix / ONF
Ressources