+ de critères

Histoire, archéologie, patrimoine culturel

Courte histoire de la forêt domaniale de Verdun depuis 1900

Pour en savoir plus

Evolution des surfaces boisées entre 1914 et 1970

Ces deux cartes permettent de prendre la mesure de l'accroissement de la surface boisée depuis la Grande Guerre.

Carte de la surface boisée en 1970
© ONF

Les enjeux historiques

La carte des vestiges
Cette carte des vestiges et sites sacrés est à télécharger ci-contre © ONF

La forêt domaniale de Verdun renferme près de 80 sites historiques, vestiges de la bataille ou érigés après la guerre. La protection de cet immense patrimoine fait partie intégrante de la gestion forestière pratiquée par les agents de l'ONF.

Quatre zones sont gérées selon des règles ou démarches de concertation particulières :

  • les Monuments historiques
  • le site classé "Partie centrale du champ de bataille de Verdun"
  • les villages détruits
  • le réseau de tranchées.

Pour en savoir plus

Les modalités de gestion forestière adaptées aux zones de villages détruits

Après avoir défini un périmètre de protection, les actions des forestiers portent sur le nivellement du sol, la circulation des engins d'exploitation et le renouvellement des arbres.

Pour en savoir plus

La régénération des futaies résineuses de la Zone rouge

Comment assurer le renouvellement des plantations résineuses mûres, écologiquement peu adaptées, donc à transformer en peuplements feuillus, sans nuire à la qualité paysagère des sites de mémoire ?

Pour répondre à cette problématique, le site pilote du village détruit d’Ornes, très fréquenté par le tourisme "de mémoire", a fait l'objet d'une étude portant les actions sylvicoles en faveur du paysage. Suivant les modalités d'intervention, six zones de gestion ont été définies.

Ressources