+ de critères

 

Témoignage Le coin préféré du forestier

Tous les forestiers ont un petit bout de forêt préféré... un endroit qui invite à la contemplation, un petit jardin secret pour se ressourcer... Pour François Garnier, technicien forestier territorial et responsable de l’accueil du public sur le massif, ce coin de paradis s'appelle la futaie de Buffévent.

« Pour moi, c'est ici que l'on trouve l'âme de Tronçais... Les arbres ont le port haut et fier. La lumière y est magique. Au petit matin ou en fin d'après-midi, il fait bon s'y arrêter. Cet endroit est l'exemple parfait de ce que les hommes et la nature peuvent faire de plus beau.

Les arbres ont un peu plus de 150 ans. C'est le résultat de la volonté d'un homme visionnaire, Théophile de Buffévent*. Dans le milieu forestier une maxime guide nos pas « Imiter la nature et hâter son œuvre ». Je réfléchis à cette citation, et je sais que moi aussi je participe à cette vision. Il y a un gros décalage dans le temps entre les travaux entrepris aujourd'hui et le résultat final... Dans une chênaie, il faut 150 ans pour vraiment apprécier le résultat. Alors, lorsque le public me demandent ce que l'on cherche à faire à Tronçais, je les emmène ici.

Pour travailler en forêt il faut savoir être patient. Il faut savoir garder le cap sur de longues années, et il faut savoir accompagner la nature... Cette futaie est le symbole de tous nos efforts.

Elle va progressivement être mise en valeur pour remplacer la futaie Colbert dont les arbres trop vieux commencent à être dangereux. J'espère qu'elle saura conquérir le cœur du public comme elle l'a conquis le mien. »


* La futaie de Buffévent sera aménagée en 2013. On peut dès maintenant s’y rendre depuis le rond de Richebourg (sur la D953).

Illustration
Devant ces arbres si imposants, François Garnier sait qu'il contemple le résultat du travail de nombreuses générations de forestiers © Philippe Lacroix / ONF
Ressources