+ de critères

 

La chasse et la pêche

La faune est une composante de l'écosystème forestier. En l'absence de prédateurs, la chasse permet de préserver l'équilibre entre la grande faune (cerfs, chevreuils, sangliers) et la forêt. En forêt domaniale, l'ONF détient le droit de chasse qu'il peut louer. Il est également gestionnaire de la pêche.

La chasse

La chasse permet de réguler l'impact des populations de cerfs sur la forêt
La chasse permet de réguler l'impact des populations de cerfs sur la forêt © Christian Pocachard / ONF

La forêt de Tronçais abrite de très nombreux cervidés et sangliers. Ils causent des dégâts importants aux régénérations qui peuvent ralentir voire compromettre la croissance des jeunes pousses.

La chasse contribue à réguler les populations. Le plan de chasse établi par le préfet à la demande de l'ONF fait en sorte qu'il y ait toujours une population de cervidés abondante, mais que les dégâts restent acceptables.

La chasse des grands animaux, à tir et à courre, est pratiquée sur la quasi-totalité du massif et suit un calendrier précis.

Calendrier de la chasse

  • les lundis et jeudis de l’ouverture générale (mi-septembre) à fin février : chasse à tir
  • les mardis, mercredis, vendredis et samedis du 15 septembre au 31 mars : chasse à courre.

 

Quatre zones, en bordure des étangs domaniaux ainsi que la Réserve biologique intégrale, sont classées en réserves de chasse. Sur ces 318 ha ne sont autorisés que la poursuite du gibier en chasse à courre (mais pas l’attaque), et la recherche des animaux blessés en action de chasse.

La pêche

  • Les trois étangs de la forêt domaniale sont ouverts à la pêche.
  • L'AAPPMA de Saint-Bonnet-Tronçais gère la pêche à Saint-Bonnet et Tronçais.
  • L'AAPPMA de Cérilly gère la pêche à Pirot.
Ressources