+ de critères

 

Histoire et patrimoine

L'histoire de la sylviculture

Le prestige et la qualité des peuplements de Tronçais résultent du travail de l'école forestière de Nancy plus que de l'action de Colbert.

Pour en savoir plus

  • Tronçais, patrimoine d'exception Fichier PDF
    Synthèse des interventions lors de la conférence "L'enjeu patrimonial de la gestion de la forêt domaniale de Tronçais : gérer un écosystème exemplaire" organisée par la Société des amis de la forêt de Tronçais le 15 mai 2010.

Les vestiges gallo-romains

Un site de fouilles en forêt
La forêt de Tronçais recèle de nombreux vestiges de constructions gallo-romaines, dont les reliefs sont encore perceptibles en surface © Laure Laüt

D'anciens chemins, disparus sous le réseau des lignes forestières actuelles, ont été le fil conducteur des investigations menées par Elie Bertrand entre 1960 et 1990. Progressivement, l’ancien réseau de circulation s’est dessiné, en même temps que s’étoffait la carte des bâtiments gallo-romains.

Depuis 2002, l’un de ces sites fait l’objet de fouilles régulières, au lieu-dit les Petits Jardins à Isle-et-Bardais, sous la direction de Laure Laüt, maître de conférences à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Ces opérations ont révélé la présence d’un sanctuaire antique, comprenant trois bâtiments dont deux temples de type fanum, entourés de murs de clôture. Mais après l’abandon du lieu de culte, le site des Petits Jardins a bénéficié d’un autre type d’occupation durant le haut Moyen Age, puisque des artisans tuiliers sont venus implanter leur atelier dans les ruines de l’un des temples…

La couverture de la brochure
Téléchargez ci-dessous la brochure qui fait le point sur le site des Petits Jardins

Les prospections et les fouilles menées en forêt de Tronçais sont suivies étroitement par les agents forestiers de l’ONF. Les données recueillies par les archéologues leur permettent de préserver au mieux l’important patrimoine archéologique de ce massif.

Quant aux analyses des sols et de la biodiversité réalisées par l’Inra sur les sites gallo-romains, elles montrent l’impact non négligeable des activités passées sur l’état de la forêt actuelle.

Pour en savoir plus

Les forges

De 1791 à 1932, les forges de Tronçais ont joué un rôle important dans le développement économique du pays de Tronçais. Elles ont également fait évoluer le paysage : exploitation intensive de la forêt pour répondre au besoin en bois des forges, création de l'étang de Tronçais...

Les arbres remarquables

Tronçais compte plusieurs dizaines d’arbres qui se distinguent des autres par leur taille, leur morphologie, leur espèce ou leur histoire.

Créée en 1994, l’association nationale A.R.B.R.E.S. (Arbres remarquables : bilan, recherche, études et sauvegarde) stimule les recherches sur ces majestueux témoins du passé. L'ONF en est partenaire.

Pour en savoir plus

Le Chêne et le vin

La typicité organoleptique des vins liée aux types de contenants utilisés, bois ou matériaux inertes (acier, inox, béton...) est unanimement reconnue.

Dans le cadre du Groupe d’étude sur l’élevage des vins de Bourgogne en fûts de Chêne, une étude a été menée de 1993 à 2000 pour mettre en évidence l’influence de l’origine et de l’essence sur la qualité des merrains utilisés pour les vins élevés en fûts neufs. 48 chênes de qualité merrain ont été récoltés sur Tronçais (24 chênes sessiles et 24 chênes pédonculés). Cette expérimentation a révélé des différences sensibles entre les chênes sessiles et pédonculés, et entre les diverses régions de provenance. Le Chêne sessile présente un bois moins poreux, moins chargé en tanins et plus riche en molécule de whisky-lactone (arôme de coco ou vanille).

Ces travaux ont également démontré qu’en plus de la régularité des cernes, la largeur des cernes à l’intérieur d’une même espèce est importante, concluant que les merrains à grain fin (accroissement radial de 1,5 à 2,5 mm) conjuguaient la pauvreté en tanins à la richesse aromatique.

Les futaies de Tronçais, à grande majorité de Chêne sessile, produisent un bois de couleur jaune paille, homogène et clair, à accroissements fins et réguliers, très estimé pour la tonnellerie et le placage.

Ressources