+ de critères

 

actu L'ONF enlève les arbres dangereux sur le site du Chêne d'Antin
04/07/17 Essonne (Draveil)

A partir du 5 juillet, l’ONF va enlever 5 arbres et en élaguer 14 sur le site du Chêne d'Antin.

Illustration
© IGN

En forêt de Sénart, plusieurs arbres situés sur le carrefour du Chêne d’Antin présentent un vieillissement très avancé : écorces décollées, champignons visibles, absence de feuilles sur les cimes, branches sèches voire brisées… Plus sensibles aux orages et vents violents, ils constituent un danger pour les promeneurs.

Cette situation conduit l’ONF à enlever 5 arbres et en élaguer 14. L’intervention, entièrement encadrée par ses équipes techniques débutera le 5 juillet.

Faire en sorte que les promeneurs se baladent en toute sécurité, sans risque de chute de branches, est une priorité. Toutes les dispositions seront prises pour garantir sa réalisation dans les meilleures conditions de sécurité. Les arbres seront câblés vers la forêt évitant toute gêne à la circulation.

Sur cette allée très fréquentée par les promeneurs, l’ONF appelle à la prudence et les remercie pour leur compréhension. Un panneautage sera mis en place pour informer le public.

Des arbres passés à la loupe

En janvier 2017, l’ONF a expertisé 51 arbres autour du carrefour du Chêne d’Antin pour connaître leur état sanitaire. Cet examen s’est déroulé en deux étapes. Un premier passage, essentiellement visuel, venait repérer les signes extérieurs affaiblissant l’arbre à plus ou moins long terme.

Les arbres jugés menaçants ont ensuite fait l’objet d’une investigation plus approfondie. Réalisée à l’aide d’un tomographe, sorte de scanner détectant par les ultrasons la présence de cavités internes, elle a permis d’analyser précisément leur dangerosité.

Ressources