+ de critères

 

Un poumon vert pour Sarreguemines

La forêt domaniale de Sarreguemines a pris sa configuration actuelle en 1990, avec la fusion de quatre massifs distincts. Chacun possède sa propre histoire : deux étaient d’anciennes forêts royales, l’un appartenait aux Houillères du Bassin de Lorraine et le dernier était privé jusqu’en 1921. Aujourd’hui, l’ensemble constitue une forêt de production qui fait face à d’importants enjeux d’accueil du public et de préservation des paysages.

> La forêt dans son territoire

En forêt domaniale de Sarreguemines
© Thierry Fischer / ONF

La forêt domaniale de Sarreguemines réunit quatre massifs dont le plus important, le Bouchholz, jouxte la ville de Sarreguemines. Dans le relief faiblement vallonné du plateau lorrain, sa masse boisée se distingue facilement des zones agricoles alentour.

Etant donné sa proximité avec des secteurs urbanisés et sa facilité d'accès, c'est un espace de détente et de pratique sportive très fréquenté par les habitants de la région.

La forêt est dominée par le Chêne, souvent mélangé au Hêtre. On y rencontre deux plantes protégées, la Gagée jaune et la Fougère des marais, ainsi que les mammifères traditionnels des forêts de Lorraine : Chevreuil, Sanglier, Renard, Blaireau...

> Les forestiers en action

La forêt de Sarreguemines répond à un objectif de production de bois, avec une forte préoccupation pour le paysage et l'accueil du public. L'importance de son exposition visuelle depuis les secteurs urbanisés et les routes, ainsi que sa fréquentation régulière, ont conduit les forestiers à traiter le massif du Bouchholz en futaie irrégulière. Les coupes de régénération concentrées y sont évitées afin de réduire l'impact paysager de l'exploitation. Les autres massifs (Maerzwald, Furstwald-Lehwald, Hambach) sont traités en futaie régulière.

Pour l'ensemble de la forêt, le Chêne sessile est l'essence objectif principale, mélangé au Hêtre. L'un des enjeux de la gestion sylvicole est de rétablir un meilleur équilibre des classes d'âges, plus de la moitié des peuplements ayant déjà dépassé 120 ans.

Plusieurs actions sont prévues en faveur de la biodiversité : mélange des essences, maintien d'un sous-étage arbustif, conservation d'arbres creux pour la petite faune, création d'îlots de vieillissement.

Les équipements d'accueil du public sont gérés en partenariat avec les collectivités locales.

> Les forestiers vous recommandent

Le massif du Bouchholz, facilement accessible depuis le centre-ville de Sarreguemines, possède plusieurs équipements d'accueil du public : aires de pique-nique, parcours sportif, jeux pour enfants... Mais au-delà de ces quelques sites qui attirent l'essentiel des visiteurs, la forêt se laisse découvrir en toutes saisons, en empruntant le réseau d'allées et chemins.

Plusieurs promenades et randonnées familiales empruntent les pistes forestières ou les sentiers balisés, comme celui de la Grenouille, dans le Buchholz, qui mène à la source du Commandant, non loin des ruines de l'ancien moulin de Neufgrange. Les cavaliers et les cyclistes peuvent aussi profiter des allées rectilignes (des Dames, du Moulin...) qui traversent la forêt de part en part.

> Pour en savoir plus

Pour en savoir plus

  • Situation : département de la Moselle (57), sur les communes de Grundviller, Hambach, Hundling, Neufgrange, Sarreguemines, Woustviller
  • Altitude : entre 210 m et 270 m
  • Surface : 1.053 ha
  • Principales essences : Chêne (53%), Hêtre (22%), Charme (13%), autres feuillus (6%), autres résineux (4%), divers (2%)
  • Aménagement forestier : durée de 15 ans, de 2008 à 2022.
reseaux sociaux https://fr-fr.facebook.com/OfficeNationalDesForets https://www.instagram.com/officenationaldesforets https://www.linkedin.com/company/office-national-des-forets https://twitter.com/ONF_Officiel https://www.youtube.com/channel/UCsOa1UNusr_ral-kjcuNEqw
Ressources