+ de critères

 

Une magnifique chênaie au cœur du Perche traditionnel

La forêt domaniale de Réno-Valdieu est une relique de l’immense "Silva Pertica" gallo-romaine. Issue de la réunification, à la Révolution, de la forêt de "Val-Dieu", ex-propriété du monastère des Chartreux, et de la forêt dite "de Réno", cette majestueuse futaie s'étend sur plus de 1.600 ha au cœur du Parc naturel régional du Perche.

> La forêt dans son territoire

Illustration

La forêt occupe un plateau qui s'abaisse du nord au sud. Elle est composée principalement de Chêne sessile en mélange avec du Hêtre. Les résineux (Pin sylvestre, Pin laricio, Douglas) occupent principalement les versants sableux.

Site classé pour la beauté de ses paysages, la forêt se caractérise par de magnifiques "futaies cathédrales" visibles depuis la plaine.

Riche en oiseaux et chauve-souris, elle renferme quelques habitats intéressants comme les landes humides et sèches et la ripisylve des vallons hydromorphes. Elle est concernée par deux sites Natura 2000 : "Etangs et tourbières du Haut-Perche" et "Forêt et étangs du Perche".

L'impressionnante "série artistique" de la Gautrie abrite plusieurs arbres datant du règne de Louis XIV.

> Les forestiers en action

La forêt domaniale de Réno-Valdieu est avant tout une forêt de production reconnue pour l'exceptionnelle qualité de son Chêne sessile. Largement majoritaire, le Chêne constitue l'essence objectif, accompagné par le Hêtre. La régénération est essentiellement naturelle pour profiter de la qualité du chêne local, avec une sylviculture en futaie régulière. Quelques beaux peuplements de pin sylvestre et de douglas sont aussi conservés.

Dans ce site classé, la préservation du paysage est un enjeu très important. Les forestiers veillent à limiter les effets visuels des coupes de régénération, surtout dans les zones sensibles comme les lisières et sur les versants.

Ils mènent aussi de nombreuses actions en faveur de la biodiversité (création d'îlots de vieux arbres  sur 41 ha, maintien d’arbres à haute valeur biologique, planification des travaux en fonction de la nidification des oiseaux sensibles au dérangement...).

L'accueil du public est assuré en partenariat avec les acteurs locaux.

> Les forestiers vous recommandent

Empruntez le sentier piétonnier de la série artistique et admirez ses géants de 40 m âgés d'environ 350 ans. Les deux chênes remarquables "Oxford" et "Xe Congrès forestier mondial" sont particulièrement impressionnants.

Plusieurs sentiers de randonnée (dont le GR 22), vous permettent de sillonner la forêt, à pied ou en vélo. Il existe également des circuits balisés pour l'attelage.

Ne manquez pas non plus le site de l'ancienne chartreuse du Valdieu (aujourd'hui propriété privée), haut lieu de l'histoire monastique du Perche. Cette vaste abbaye abrita des moines jusqu'à la Révolution. Seuls subsistent la porterie et les vestiges de la pharmacie et d'une chapelle. Elle est inscrite au titre des Monuments historiques, au même titre que la chapelle du Prieuré et l'imposante basilique Notre-Dame de La Chapelle-Montligeon, elles aussi situées aux abords de Réno-Valdieu.

  • Situation : département de l'Orne, sur les communes de Feings, La Chapelle-Montligeon, Saint-Mard-de-Réno, Maison-Maugis, Saint-Victor-de-Réno
  • Altitude : de 160 m à 245 m
  • Surface : 1.645 ha
  • Principales essences : chêne sessile (77%) ; hêtre (15%) ; autres feuillus (2 %) ; pin sylvestre (3%) ; Douglas (2%) ; autres résineux (1%)
  • Aménagement forestier : durée de 20 ans, de 1995 à 2014