+ de critères

 

Le "Versailles des chevaux"

Ancienne propriété royale, la forêt domaniale du Pin-au-Haras abrite depuis 1715 le Haras national du Pin. Classé Monument historique, ce site majestueux dédié à l'élevage et à la sélection des races est constitué d'écuries et d'un château. Tout autour se déploient de grandes allées forestières ombragées de chênes et de hêtres. Depuis 1855, la forêt a été gérée par l'administration des Eaux et Forêts, à laquelle l'ONF a succédé.

> La forêt dans son territoire

Illustration

La forêt domaniale du Pin-au-Haras s'étend sur 263 hectares au sud du Pays d'Auge et à proximité de la plaine d'Argentan.

Elle est constituée principalement de chênes, associés aux hêtres en sous-étage.

Au nord du haras, des "cordons" boisés sont conservés de part et d'autre des allées principales. Créés il y a trois siècles pour abriter les chevaux pendant la période estivale, ces peuplements soulignent les allées, dans l'esprit géométrique du XVIIIe siècle.

Les peuplements en mosaïque et les très vieux chênes favorisent la présence de nombreuses espèces d'oiseaux. 

> Les forestiers en action

Les forestiers privilégient le Chêne sessile, bien adapté à la forêt du Pin-au-Haras. Parmi les essences secondaires associées, on trouve le Hêtre et les feuillus précieux (Charme, Merisier, Alisier torminal, Cormier, Erable sycomore...).

La préservation des paysages fait partie des priorités de gestion. La futaie régulière permet d'obtenir des arbres élancés et des perspectives le long des grands axes. Les forestiers veillent aussi à limiter l'impact des régénérations, en particulier dans les alignements.

Parmi les actions menées en faveur de la biodiversité figurent la conservation d'arbres creux pour les oiseaux, le maintien de vieux chênes dans les alignements, la diversification des espèces de feuillus précieux...

> Les forestiers vous recommandent

Empruntez les grandes allées forestières et profitez de l'ombre des chênes pluricentenaires et des paysages qui se profilent jusqu'à l'horizon... Vous croiserez sans doute des chevaux, l'activité équestre est très répandue dans cette forêt. L'ONF organise parfois des promenades en attelage, accompagnées d'un guide forestier. Un moyen original et ludique pour découvrir la forêt et sa gestion.

Bien sûr, ne manquez pas d'admirer l'architecture élégante du Haras du Pin dans son écrin de verdure. Sa visite vous permettra de mieux comprendre son rôle et l'intérêt de préserver certaines races comme le célèbre percheron. De nombreuses manifestations équestres y sont organisées, renseignez-vous !

> Pour en savoir plus

  • Situation : département de l'Orne, arrondissement d'Argentan, canton d'Exmes
  • Altitude : entre 180 m et 248 m
  • Surface : 269 ha
  • Principales essences : chêne sessile (67%) ; hêtre (30%) ; autres feuillus (3%) 
  • Aménagement forestier : durée de 20 ans, 1997-2016
Ressources