+ de critères

 

La plus grande forêt domaniale de France

La forêt d'Orléans formait autrefois un immense massif boisé de plus de 150.000 ha qui recouvrait une partie de la Beauce et du Gâtinais, et la quasi-totalité de l'Orléanais. Devenue royale à l'avènement des Capétiens, l'ancienne "Forêt des Loges" fit l'objet de donations au profit des communautés religieuses, d'usurpations, et de défrichements divers... Si bien qu'à la Révolution, sa surface était considérablement réduite. La forêt devient domaniale en 1848 et une politique d'acquisition est engagée à partir de 1880.

> La forêt dans son territoire

Illustration
© Caroline Samyn / ONF

La forêt d'Orléans, plus grande domaniale de France, s'étend sur presque 35.000 ha. Elle suit un arc de cercle de près de 50 km entre Orléans et Dampierre-en-Burly, au nord de la vallée de la Loire.

Située en plaine, elle comprend quatre massifs : Orléans, Ingrannes, Lorris - Châteauneuf et Lorris - Les Bordes.

Elle est composée d'un mélange de chênes et de Pin sylvestre. Avec près de 760 espèces animales et végétales, c'est aussi une forêt riche sur le plan de la biodiversité. On y trouve une grande variété d'oiseaux - dont l'Aigle botté et le Balbuzard pêcheur - qui font l'objet d'un suivi spécifique, et des espèces remarquables comme le Triton crêté, le Lucane cerf-volant ou le Flûteau nageant.

Constellée de plus de 1.000 mares, percée de clairières et parcourue de routes empierrées, la forêt accueille chaque année de nombreux visiteurs.

> Les forestiers en action

L'aménagement forestier privilégie quatre essences objectifs : le Chêne sessile, le Pin laricio de Corse, le Pin sylvestre et le Pin maritime. Traités en futaie régulière, les peuplements sont complétés par des essences secondaires variées : Tremble, Hêtre, Bouleau, Charme, Alisier torminal...

Chaque massif est doté d'un aménagement forestier (plan de gestion). Un cinquième aménagement, transversal, concerne les 3.264 ha dits "d'intérêt biologique" dédiés à la conservation des habitats remarquables (milieux humide, pelouses...). Parmi les actions entreprises par les forestiers : mise en place d'îlots de vieux bois, restauration des mares, maintien des peuplements favorables à la nidification des rapaces...

Cerf, Chevreuil et Sanglier sont présents en forêt. La chasse permet de réguler leurs populations pour maintenir un bon équilibre entre la faune et la forêt.

> Les forestiers vous recommandent

Cette immense forêt offre une large choix de sentiers de promenade : sentiers de petite randonnée, GR3, GR32, circuits cyclistes (massifs d'Orléans et d'Ingrannes), circuits équestres...

Le sentier des Bois Bézard, dans le massif d'Ingrannes, vous mènera au belvédère de la butte des Caillettes. Découvrez ensuite l'étang de la Vallée, très animé en été (possibilité de baignade, voile, pêche).

Amateur d'histoire ? Dirigez-vous vers le massif de Lorris - Les Bordes, haut lieu de la résistance française. Suivez le sentier des sources et arrêtez-vous à l'observatoire du Balbuzard pêcheur, en bordure de l'étang du Ravoir. Peut-être aurez-vous la chance d'apercevoir ce magnifique rapace, lors de la période de nidification ?

Et bien d'autres possibilités à découvrir par les liens ci-dessous.

  • Situation : département du Loiret, sur les communes de Boiscommun, Bougy-lez-Neuville, Bouzy-la-Forêt, Bray-en-Val, Cercottes, Chambon-la-Forêt, Chanteau, Châteauneuf-sur-Loire, Châtenoy, Chevilly, Chilleurs-aux-Bois, Combreux, Coudroy, Courcy-aux-Loges, Dampierre-en-Burly, Fay-aux-Loges, Fleury-les-Aubrais, Ingrannes, Le Moulinet-sur-Solin, Les Choux, Les Bordes, Loury, Montereau, Nesploy, Neuville-aux-Bois, Nibelle, Lorris, Ouzouer-sur-Loire, Rebréchien, Saint-Lyé-la-Forêt, Saint-Martin-d'Abbat, Saran, Seichebrières, Semoy, Sully-la-Chapelle, Sury-aux-Boix, Trainou, Vieilles-Maisons, Vitry-aux-Loges, Vrigny
  • Altitude : de 107 à 178 m
  • Surface : 34.465 ha
  • Principales essences :  Chênes et pins sont dominants, dans des proportions différentes suivant les massifs :
  • Massif d'Orléans : chênes (64%), autres feuillus (10%), Pin sylvestre (19%), autres résineux (7%)
  • Massif d'Ingrannes : chênes (64%), autres feuillus (10%), Pin sylvestre (19%), autres pins (7%)
  • Massif de Lorris-Châteauneuf : Chêne (35%), Pin sylvestre (46%), Pin laricio (16%), Pin maritime (3%)
  • Massif de Lorris-Les Bordes : chênes (46%), autres feuillus (2%), Pin sylvestre (36%), Pin laricio (13%), autres feuillus (3%)
  • Parcelles d'intérêt écologique : chênes (57%), autres feuillus (8%), Pin sylvestre (31%), autres résineux (4%)
  • Aménagement forestier : durée de 20 ans
  • Massif d'Orléans : de 2005 à 2024
  • Massif d'Ingrannes : de 2007 à 2026
  • Massif de Lorris-Châteauneuf : de 2008 à 2027
  • Massif de Lorris-Les Bordes : de 2002 à 2021
  • Parcelles d'intérêt écologique : de 2006 à 2025.