+ de critères

 

Une forêt variée aux landes remarquables

Ancienne forêt royale, la forêt domaniale de Moulière tire son nom des pierres à moulin (meulière) qui étaient extraites du sol argileux de la forêt. Une activité qui se poursuivit jusqu'au XIXe siècle dans le nord de la forêt (Pinail).

> La forêt dans son territoire

Illustration

Située à 15 km au nord-est de Poitiers, la forêt s'étend sur un plateau entre les vallées du Clain, à l'ouest, et de la Vienne, à l'est. Poumon vert de la Vienne, c'est la plus grande forêt du département.

Composée de peuplements feuillus et résineux (Chêne et Pin maritime principalement), elle abrite, dans sa partie nord, le Pinail, un ensemble remarquable de 430 ha, formé de landes à bruyères, de mares (issues de l'extraction ancienne des pierres à meulière), de pelouses et de milieux humides dont une partie est classée en Réserve naturelle.

Classée Natura 2000, Moulière possède aussi une faune et une flore très riches : oiseaux nicheurs (Busard cendré, Busard Saint-Martin, Engoulevent d'Europe, Pic Mar...), amphibiens (Crapaud sonneur à ventre jaune, Triton crêté), insectes (Lucane cerf-volant, associé à la chênaie)...

> Les forestiers en action

Les forestiers privilégient le Chêne sessile et les pins tout en favorisant le mélange des essences. La forêt produit du bois de qualité (Chêne des cantons de Bignolas et du Coudreau), mais aussi des pins maritime et laricio qui approvisionnent la filière bois régionale.

Les vieux peuplements de Chêne, habitat de plusieurs espèces d'oiseaux remarquables, font l'objet d'une attention particulière et certains sont conservés comme îlots de sénescence non exploités.

Dans les landes du Pinail, priorité est donnée à la conservation des habitats et des espèces d'intérêt communautaire. Des travaux sont programmés pour entretenir et restaurer ce milieu unique, en vue d'obtenir une mosaïque de landes d'âges différents.

Les forestiers veillent aussi à l'équilibre entre la forêt et la grande faune. Il s'agit de maintenir les populations de Cerf à un niveau qui permet le renouvellement des vieux peuplements feuillus et résineux, sans avoir à protéger les jeunes pousses de la dent du gibier.

Un schéma global d'accueil est en cours de réflexion avec les partenaires locaux. L'objectif est de structurer les équipements d'accueil pour mettre en valeur les points d'intérêt de la forêt tout en préservant le caractère naturel des sites.

> Les forestiers vous recommandent

Suivez le GR 364 qui traverse la forêt d'est en ouest, et profitez de la grande variété d'ambiances et de paysages du site.

A partir du Grand Recoin, au sud-ouest de la forêt, découvrez la flore, la faune et les légendes locales en parcourant le circuit des Chirons noirs (2 km), le circuit du Coudreau (1,8 km) ou le circuit de la vallée des Mœurs (3,3 km). A proximité, la maison de la forêt, lieu de découverte, d'information et d'exposition, vous accueille toute l'année.

  • Situation : département de la Vienne, sur les communes de Bignoux, Bonneuil-Matours, la Chapelle-Moulière, Dissay, Liniers, Montamisé, Saint-Cyr, Saint-Georges-lès-Baillargeaux, Vourneuil-sur-Vienne
  • Altitude : de 70 à 140 m
  • Surface : 4.235 ha
  • Principales essences : Chênes (43%), Pin maritime (35%), Pin laricio (5%), autres feuillus (1%), autres résineux (4%), zones non boisées (12%)
  • Aménagement forestier : durée de 12 ans, de 2008 à 2019.
Ressources