| 
More criterions

Une forêt refuge d'une biodiversité urbaine

La forêt domaniale de La Malmaison, plus connue sous le nom de "Bois de Saint-Cucufa", a appartenu aux moines bénédictins, puis à Joséphine de Beauharnais après la Révolution. Propriété de l'Etat depuis 1871, elle est aujourd'hui gérée par l'ONF.

  • Send to a friend

> La forêt dans son territoire

Illustration
© Catherine Le Gouguec / ONF

Située à une dizaine de kilomètres à l'ouest de Paris, la forêt domaniale de La Malmaison forme un îlot de verdure dans le paysage très urbanisé de la petite couronne.

Cette belle forêt de 200 ha est essentiellement constituée de châtaigniers et de chênes. Son relief et sa mosaïque de sols expliquent la grande variété de paysages : futaies de chênes anciens, pentes couvertes de châtaigniers, aulnaies-frênaies dans les vallons...

Malgré son contexte périurbain, la forêt abrite une riche biodiversité, notamment dans les milieux ouverts comme l'étang de Saint-Cucufa, et les lisières. On y trouve d'intéressantes espèces d'oiseaux, d'amphibiens, de reptiles, de chiroptères, et une grande variété d'insectes. Quelques chevreuils, issus des réintroductions de 1989 et 1990, sont également présents.

> Les forestiers en action

En raison de la très forte fréquentation, les principaux objectifs de la gestion sont l'accueil du public et la préservation de la qualité des paysages. La protection et la valorisation des richesses écologiques sont associées à cet objectif.

Confrontés au dépérissement de certaines parcelles, les forestiers cherchent à augmenter la part des jeunes peuplements pour garantir l'avenir de la forêt. Plusieurs essences objectifs ont été retenues, en fonction de l'existant et des potentialités des stations forestières : le Chêne sessile sur la majeure partie de la forêt, le Chêne pédonculé dans les milieux humides, le Châtaignier sur les versants exposés au nord et le Pin sylvestre sur les sols les plus pauvres. Partout, d'autres essences sont associées pour accroître la diversité biologique. Des actions de communication informent le grand public pour le sensibiliser aux enjeux sylvicoles.

Les forestiers veillent aussi à conserver un nombre suffisant de vieux arbres nécessaires à la biodiversité, tout en sécurisant les zones les plus fréquentées par le public.

> Les forestiers vous recommandent

Profitez du réseau très dense de chemins de promenade. Au choix : un sentier sportif, un sentier de découverte, une piste cyclable, un sentier de Grande randonnée (GR11), des pistes cavalières... Au centre de la forêt, une jolie balade vous attend autour de l'étang de Saint-Cucufa.

Enfin, ne manquez pas de visiter l'élégant château de Malmaison, à proximité. Ancienne propriété de Joséphine et Napoléon Bonaparte, il abrite aujourd'hui le Musée national napoléonien.

> Pour en savoir plus

  • Situation : départements des Hauts-de-Seine et des Yvelines, sur les communes de Rueil-Malmaison, Vaucresson, La Celle-Saint-Cloud
  • Altitude : de 85 à 163 m
  • Surface : 200 ha
  • Principales essences : chêne sessile (21%) ; chêne pédonculé (10%) ; châtaignier (44 %) ; hêtre (7 %) ; frêne (5%) ; érable sycomore (3%) ; autres feuillus (8%) ; zones non boisées (2%) 
  • Aménagement forestier : durée de 15 ans, de 2010 à 2024.

Back to top

Zope 3