+ de critères

 

actu Forêt de Fontainebleau : 300 scolaires redonnent des couleurs à l’allée de Maintenon
01/06/18 Seine-et-Marne (Fontainebleau)

L’ONF, la ville de Fontainebleau et les Amis de la forêt de Fontainebleau organisaient un vaste chantier nature lundi 28 mai. Objectif : restaurer un patrimoine emblématique de la forêt de Fontainebleau - l’allée de Maintenon.

Illustration
© Guillaume Larrière / ONF

Près de 300 élèves, de la grande section de maternelle au CM2 des communes de Fontainebleau et d’Avon se sont affairés à redonner un « coup de jeune » à l’allée historique entre la forêt et le château : la perspective de Maintenon.

Durant la matinée, les enfants, équipés de gants, seaux et spatules, ont arraché la végétation présente sur les murets des talus de l’allée. Débarrassée des mousses, herbes et arbustes, l’allée a peu à peu retrouvé de sa superbe. Et même si le chantier a dû être interrompu l’après-midi en raison des risques orageux.

Cette action est « l’aboutissement d’un an de partenariat culturel entre la mairie et l’ONF. Les enfants ont suivi diverses activités proposées par les animateurs nature de l’ONFet destinées à leur faire découvrir la forêt. » explique Hélène Maggiori, adjointe à la mairie, chargée de la culture. Enfin, elle s’inscrit aussi dans la volonté commune entre l’ONF, la Ville de Fontainebleau et le Château de Fontainebleau de travailler sur les liens qui unissent la forêt au château dans le cadre du projet d’extension du label patrimoine mondial de l’UNESCO à la forêt.

Une allée construite au début du XVIe siècle

L’allée de Maintenon a été construite du XVIe au XVIIIe siècle. Appelée auparavant allée de la Chaussée ou allée des Ormes, elle part du château pour rejoindre le Petit Mont Chauvet. Elle porte le nom de l’épouse secrète de Louis XIV (1635-1719) qui, lorsqu’elle séjournait à Fontainebleau, habitait le pavillon de la Porte d’Orée, l’entrée principale du château de Fontainebleau jusqu’à la construction des grilles de la Cour d’Honneur par Napoléon 1er. Elle constituait l’axe privilégié pour le départ des chasses royales ou pour les arrivées solennelles lors de visites des souverains étrangers.

On venait aussi s’y détendre et pratiquer le jeu de mail, ancêtre du croquet. Avec l’arrivée de l’école d’artillerie à Fontainebleau, cette allée a connu une autre vocation. L’installation d’un polygone de tir en 1875 a permis à l’armée de former ses officiers et ses troupes à l’utilisation des pièces d’artillerie. Des revues militaires y ont régulièrement été organisées au 19e siècle.

Aujourd’hui, au départ de la Porte d’Orée jusqu’au sommet du Petit Mont Chauvet, elle offre une vue imprenable sur le château.

Ressources