+ de critères

 

actu Le secret des tas de bois en forêt
07/03/17 Essonne, Seine-et-Marne et Val-de-Marne

Ils s’étendent sur plusieurs mètres, soigneusement alignés. En se baladant en forêt, il n’est pas rare d’apercevoir les troncs d'arbres le long des chemins ou sur des places prévues à cet effet. Ce sont des sites de stockage avant leur transformation.

Illustration
Grumes stockées le long d'une route forestière © Guillaume Larrière / ONF

Outre leurs fonctions sociales et environnementales, les forêts produisent du bois. Pour cela, les interventions sylvicoles (coupes, travaux) sont plus fréquentes en hiver. En enlevant les arbres adultes ou concurrents, le forestier apporte la lumière et l’espace nécessaire à la croissance des arbres d’avenir. Il répond à la demande sociétale en bois, tout en assurant le renouvellement de la forêt.

  • Pourquoi stocker le bois en bord de routes forestières ?

Les troncs d’arbres abattus et découpés, appelés grumes, sont regroupés à l’aide d’engins forestiers (débardeurs, tracteurs) le long de routes forestière où sur des emplacements appelés "places de dépôt". Alignées sur plusieurs mètres, les grumes y sont stockées quelques semaines. Ni abandonnées, ni gaspillées, elles sont triées par qualité. Les bois, ainsi mis en valeur, sont présentés aux acheteurs. Ces places offrent également les meilleures conditions de sécurité pour le transport des bois vers les usines de transformation.

  • Que vont devenir ces troncs ?

Les grumes produiront majoritairement du bois d’œuvre. Une fois transformées, elles connaîtront de multiples usages. De la construction (poutres, charpentes, volets, etc.), à l’ameublement en passant par l’aménagement extérieur des maisons (planchers, clôtures, terrasses, mobiliers, etc.) ou encore la tonnellerie, ce bois agrémentera notre quotidien.

  • Et les piles de bois de chauffage et d’industrie ?

Coupé en longueur d’un mètre ou deux, le bois de chauffage et d’industrie est empilé le long des chemins forestiers. Il reste volontairement sur place plusieurs semaines pour sécher. Regroupé sur ces piles, son transport lié au conditionnement, à la transformation et à la livraison s’en trouve aussi limité.

  • Comment le bois récolté en forêt est-t-il vendu ?

Alimenter la filière bois fait partie des missions que l’Etat a confiées à l’ONF. Il vend les bois selon deux façons : soit par la concurrence à travers des ventes publiques ; soit par des contrats d’approvisionnement conclus avec des transformateurs en France.

Ressources