+ de critères

 

Une ancienne forêt royale aux portes de Paris

Ancien domaine royal, la forêt de Fausses-Reposes fut aménagée pour les besoins de la chasse à courre, comme en témoignent les carrefours en étoile et les pavillons de chasse. Le nom même de la forêt proviendrait de l'expression "faux repos" utilisée en vénerie, en référence au gibier qui s'abritait dans des fossés pour se cacher des chasseurs. La forêt devient domaniale à la Révolution française.

> La forêt dans son territoire

Illustration
© ONF

Située à 14 km à l'ouest de Paris, la forêt domaniale de Fausses-Reposes est, avec ses 630 ha, la seconde plus vaste forêt des Hauts-de-Seine après celle de Meudon.

Insérée dans le milieu urbain, elle est très fréquentée et appréciée des visiteurs pour ses paysages forestiers vallonnés aux portes de Paris. Pour préserver son intégrité, Fausses-Reposes a été classée "Forêt de protection" en 2007.

Dominée par le châtaignier (47% des peuplements) et le chêne (38%), elle abrite plusieurs espèces protégées d’oiseaux, de chauves-souris et d’insectes.

> Les forestiers en action

La protection des milieux et des paysages et l'accueil du public sont les principaux enjeux de la gestion pratiquée par les forestiers de l’ONF.

Traitée en taillis sous futaie jusque dans les années 1960, la forêt est aujourd'hui vieillissante et souffre de la trop forte prédominance du châtaignier qui tend à empêcher la croissance des autres essences. Les forestiers s’emploient à réduire la proportion de châtaigniers pour augmenter la part du chêne et celle d'autres essences (Bouleau sur les sols acides, Erable ou Frêne ailleurs). Pour y parvenir, des coupes parfois importantes sont nécessaires. Le renouvellement naturel des chênes à partir des graines des arbres en place est favorisé.

La mise en place d’îlots de vieux bois permettent de préserver la biodiversité.

> Les forestiers vous recommandent

Parcourez les majestueuses allées de Fausses-Reposes : 69 km d'allées sont accessibles aux piétons, 25 km sont dédiés aux cavaliers. Les VTT sont autorisés sur les allées larges, mais les piétons restent prioritaires et la prudence est de mise.

Le sentier du belvédère de la Ronce propose une balade courte et sans difficultés particulières. Aménagé pour les personnes handicapées, ce sentier est bien sûr ouvert à tous.

Découvrez aux abords les étangs de Ville-d'Avray, rendus célèbres par le peintre Jean-Baptiste-Camille Corot.

A l'automne, la forêt se pare de ses plus beaux atours. C'est aussi l'occasion de venir y ramasser des châtaignes en famille.

  • Situation : départements des Yvelines et des Hauts-de-Seine, sur les communes de La Celle-Saint-Cloud, Le Chesnay, Versailles, Viroflay, Chaville, Marnes-la-Coquette, Sèvres, Vaucresson, Ville-d’Avray
  • Altitude : de 120 à 175 m
  • Surface : 631 ha
  • Principales essences : chênes sessile et pédonculé (38%), Châtaignier (47%), Hêtre (7%), autres feuillus (8%)
  • Aménagement forestier : de 2005 à 2024.
Ressources