+ de critères

 

A la découverte A Compiègne, des prélèvements foliaires… au fusil !

Depuis 1992, grâce au Réseau national de suivi à long terme des écosystèmes forestiers (RENECOFOR), l'ONF suit l’évolution de la forêt sur le long terme. Objectif : comprendre la raison des changements qui s’y opèrent et les accompagner. La forêt domaniale de Compiègne abrite l’un des sites expérimentaux du réseau, il s’agit de la placette HTE60. Une campagne de mesures par tir au fusil y a récemment été menée ! On vous en dit plus.

Jérôme Piat observe la branche qu’il vient de prélever. Les campagnes d’échantillonnage foliaires au fusil permettent de prélever 8 branches.
Jérôme Piat observe la branche qu’il vient de prélever. Les campagnes d’échantillonnage foliaires au fusil permettent de prélever 8 branches. © Giada Connestari / ONF

 

 

 

 

 

 

 

Sélectionnée par le réseau Renecofor pour l'âge et pour la qualité de son peuplement de hêtres, la parcelle forestière HTE60 fait régulièrement l'objet d'une campagne de mesures un peu particulière... par tir au fusil. Jérôme Piat, chargé de Recherche, développement et innovation à l'ONF, a participé au choix de cette parcelle, située en forêt de Compiègne. Tous les deux ans, il y prélève des échantillons foliaires au fusil. Une pratique peu connue qui consiste à analyser la composition des feuilles en les prélevant directement sur des branches situées en hauteur. L'utilisation du fusil facilite la manœuvre puisqu'il n'est ainsi pas nécessaire de s'équiper pour grimper au sommet de l'arbre.

Jérôme Piat réalise des mesures dendrométriques.
Jérôme Piat réalise des mesures dendrométriques. © Giada Connestari / ONF

 

 

 

 

 

 

 

Sur cette même parcelle, Jérôme Piat réalise aussi, tous les 5 ans, des mesures dites « dendrométriques ». Il s'agit de mesurer la hauteur des arbres, le diamètre des troncs et d'autres données, pour suivre la croissance du peuplement sur le long terme. Tous les 15 ans, il effectue également des prélèvements pédologiques pour mieux connaitre la composition du sol et en suivre l'évolution.

Anticiper l'évolution des écosystèmes forestiers

Jérôme Piat observe les jeunes hêtres de la placette Renecofor HTE60. A son poste depuis 1992, il a vu grandir ces arbres et suit leur évolution.
Jérôme Piat observe les jeunes hêtres de la placette Renecofor HTE60. A son poste depuis 1992, il a vu grandir ces arbres et suit leur évolution. © Giada Connestari / ONF

 

 

 

 

 

 

 

Ces données sont très précieuses. Elles permettent d'étudier l'impact du changement climatique sur la forêt. « A l'ONF, nous savons depuis 25 ans que l'augmentation des températures et de la teneur en CO2 dans l'air accélère la croissance des arbres. Mais pendant combien de temps ? En effet, pour bien pousser, les arbres ont besoin de carburants : l'eau, les minéraux et les éléments organiques du sol. Cependant, à l'heure actuelle nous ne connaissons pas l'impact du réchauffement climatique sur ces nutriments », explique Jérôme. Grâce aux données récoltées en forêt de Compiègne, le réseau Renecofor tente ainsi d'apporter des éléments de réponse et de comprendre l'évolution des écosystèmes forestiers.


Gestion durable
Ressources