+ de critères

 

Un vaste massif forestier riche en possibilités de loisirs et découvertes

La forêt domaniale de Chinon est issue de l’immense massif boisé qui recouvrait au Moyen Age le plateau de Sainte-Maure-de-Touraine. Ancienne propriété seigneuriale, puis territoire de chasse royal, elle devient domaniale à la Révolution. C’est aujourd’hui un important site de production de bois dont la richesse écologique est reconnue. Les forestiers s’emploient aussi à répondre aux attentes d’un nombre croissant de visiteurs.

> La forêt dans son territoire

La forêt domaniale de Chinon occupe un vaste plateau peu élevé délimité au nord par l'Indre et la Loire, et au sud par la Vienne. Elle présente un relief modelé et entaillé par plusieurs vallons (Maupas, Fosse aux loups, Turpenay...) où s'écoulent de petits ruisseaux. Les affleurements de roches calcaires, argileuses et gréseuses sont à l'origine d'une grande diversité de sols et de paysages.

Les conditions naturelles sont favorables au Chêne, qui est l'essence dominante. La richesse écologique remarquable du massif a entraîné la création de la réserve biologique dirigée du vallon de Maupas, et le classement de trois secteurs en zone Natura 2000. On y trouve de nombreuses plantes rares et protégées, comme la Fougère des marais, l'Androsème et le Millepertuis des montagnes. Le Crapaud Calamite, la Rosalie des Alpes et de nombreux oiseaux (Pic mar, Epervier...) y ont également élu domicile.

Intégrée à un ensemble boisé de près de 12.000 ha, la forêt de Chinon abrite plusieurs espèces de grand gibier (Cerf, Chevreuil, Sanglier...).

Facilement accessible par la RD 751 qui relie Tours et Chinon en la traversant d'est en ouest, la forêt connaît une fréquentation régulière, renforcée par l'activité touristique liée aux châteaux de la Loire et au classement du Val de Loire au patrimoine mondial de l'Unesco. Elle est située dans le Parc naturel régional de Loire Anjou Touraine.

> Les forestiers en action

La forêt de Chinon est gérée en futaie régulière. Plusieurs essences objectifs ont été choisies suivant la nature des sols : Chêne sessile, Pin sylvestre, Pin maritime, Hêtre... D'autres essences les accompagnent pour obtenir des peuplements favorables à la biodiversité et plus attrayants pour les visiteurs. Le bois produit est essentiellement du Chêne sessile et du Pin sylvestre, utilisés principalement pour la menuiserie et la charpente. Quelques peuplements fournissent du bois de qualité destiné à la tonnellerie.

Les 180 ha de la réserve du vallon de Maupas sont entièrement consacrés à la connaissance et à la protection du milieu naturel. Pour l'essentiel, cet espace est laissé à sa libre évolution. Arbres morts et milieux humides offrent ainsi un abri à de nombreux insectes et amphibiens.

L'accueil du public et l'impact visuel de l'exploitation sont des préoccupations permanentes des forestiers. La sensibilité paysagère du massif est forte, par exemple depuis Saint-Benoit-la Forêt, le long de la RD 751 ou à proximité de certains carrefours. Elle implique, pour les parcelles les plus sensibles, un mode de régénération adapté : coupes étalées dans le temps, maintien de bouquets d'arbres, gestion irrégulière des lisières.

Un schéma d'accueil du public a été établi en 2015, en partenariat avec les collectivités locales, pour accompagner une fréquentation croissante.

> Les forestiers vous recommandent

L'étendue et la diversité de la forêt domaniale de Chinon permettent de nombreuses possibilités de loisirs et de découverte du milieu naturel.

Plusieurs itinéraires de randonnée sillonnent la forêt, notamment le GR 3 qui la traverse de part en part dans sa partie nord, et le sentier de petite randonnée PR 82, tracé autour de Saint-Benoît-la-Forêt. Au départ de ce village, un sentier pédagogique présente de manière illustrée et interactive les principaux enjeux de la gestion sylvicole, de l'écologie du massif et de la filière bois.

Les allées forestières offrent d'autres possibilités de promenade. Ces longues pistes au tracé géométrique, empreintes de calme et de sérénité, sont facilement accessibles depuis les carrefours aux noms marqués par l'histoire (François 1er, Bayard, Charles le Téméraire...). Elles sont ouvertes aux cyclistes pour leur permettre de profiter de la forêt sans endommager les sols forestiers.

De nombreux vestiges historiques, datant de la préhistoire, du Moyen Age ou des années 1950 (ancienne base militaire américaine de l'OTAN), suscitent l'intérêt des visiteurs. Ces derniers seront également comblés par le très riche patrimoine architectural du Chinonais : châteaux de la Loire, abbaye de Turpenay...

  • Situation : département d'Indre-et-Loire (37) surs les communes de Cheillé, Chinon, Rigny-Ussé, Rivarennes, Saint-Benoît-la-Forêt
  • Altitude : de 50 à 120 m
  • Surface : 5.142 ha
  • Principales essences : Chêne sessile (52 %), Pin sylvestre (25 %), Pin maritime (17 %), autres feuillus (3 %), autres résineux (2 %)
  • Aménagement forestier : 20 ans, de 2003 à 2022.
reseaux sociaux https://fr-fr.facebook.com/OfficeNationalDesForets https://www.instagram.com/officenationaldesforets https://www.linkedin.com/company/office-national-des-forets https://twitter.com/ONF_Officiel https://www.youtube.com/channel/UCsOa1UNusr_ral-kjcuNEqw
Ressources