+ de critères

Comprendre la complémentarité

Les dunes, ces incroyables icebergs de sable, ne se réduisent pas à la partie visible au bord des plages : elles s’étendent sur plusieurs kilomètres de large à l’intérieur du massif dunaire et sont aujourd’hui recouvertes de la plus vaste forêt domaniale de France.

Illustration

> Dunes boisées et non boisées bénéficient d’une complémentarité unique

En effet, le bourrelet de sable nommé "dune bordière" ou "dune non boisée" joue un rôle de piège à sable limitant l’érosion et l’ensablement de la forêt en arrière qui peut pleinement assurer ses fonctions de production de bois, de préservation de la biodiversité forestière et d’accueil raisonné des publics.

La dune boisée joue un rôle majeur dans la fixation des sables. Elle permet le stockage des arrivages de sable au plus près de la source sur la dune non boisée et permet à celle-ci de jouer pleinement son rôle de piège à sable.

Cette complémentarité est née d’un équilibre fragile qu’il convient de préserver.

L'action de la mer est déterminante :

  • elle pousse le sable sur les plages, et celui-ci, façonné par le vent, forme les dunes
  • les houles et les courants modifient sans cesse la forme des plages, ainsi que celle du versant maritime de la dune
  • parfois, la plage "engraisse" la dune ; parfois, la dune ré-alimente la plage.

Les équipes de l’ONF associent à leur savoir-faire des techniques douces relevant du génie écologique, pour protéger cet équilibre fragile.

Amortisseur de l’énergie marine, « piège à sable » qui protège l’arrière-pays, réservoir de biodiversité, le massif dunaire est une composante originale et attractive du paysage, un écrin naturel de l’économie touristique.

Préserver ces espaces naturels emblématiques de la côte aquitaine nécessite des travaux d’entretien réguliers qui s’amplifient avec l’impact des changements climatiques. Cette mission induit de grands défis, indissociables et passionnants, que relèvent au quotidien les équipes de l’ONF en Aquitaine, pour concilier le contrôle modéré des mouvements de sable, la protection de la biodiversité et l’accueil d’un public toujours plus nombreux.

Illustration
Ressources