+ de critères
 
 

actu Renaturation du site de Grand-Pointe en forêt domaniale d'Olonne : la dune reprend ses droits
13/07/18 Vendée (Olonne-sur-Mer)

Devenu dangereux pour le public et la stabilité de la dune, le bunker de Grand-Pointe, en forêt domaniale d’Olonne, a été démoli en février dernier grâce à un travail conjoint de la commune, des services de l’Etat et de l’ONF. La renaturation (restauration de l'état naturel d'un lieu) était la dernière étape à mener. Elle vient d’être finalisée par l'ONF. Retour sur une opération atypique.

Le bunker de Grand-Pointe n'est aujourd'hui qu'un vieux souvenir. Un panneau vient d'être installé à l'entrée du site pour expliquer cette opération atypique.
Le bunker de Grand-Pointe n'est aujourd'hui qu'un vieux souvenir. Un panneau vient d'être installé à l'entrée du site pour expliquer cette opération atypique © Xavier Pagnoux / ONF

Assurer la sécurité de tous...

L’ONF est le gestionnaire de la forêt et des dunes domaniales d’Olonne. L’érosion de la dune sur le site de Grand-Pointe entrainait le bunker vers la plage au rythme d’environ 1 mètre par an. Plusieurs mesures de sécurité avaient été prises depuis mais la situation exigeait une décision plus radicale avant le basculement final de l’édifice. Parallèlement, les fortes houles qui touchaient la côte lors des évènements marins importants provoquaient des effets de bords dévastateurs de part et d’autre du bunker, accentuant ainsi l’érosion dunaire et les mouvements du sable.

... et renaturer le site de Grand-Pointe

Le blockhaus de Grand-Pointe a été démoli en moins de 4 jours en février dernier, à l’aide d’un brise-roche hydraulique, temps record pour la destruction d’un tel ouvrage. Une fois l’opération terminée et les gravats évacués, l’ONF a procédé très rapidement au reprofilage de la dune pour assurer la renaturation de ce site, étape par étape.

L’objectif des équipes de l'ONF était de redonner un profil aérodynamique à la dune pour favoriser la réimplantation de la végétation, et minimiser l’exposition aux vents. Pour cela, des couvertures de branchages ont été réalisées pour limiter l’érosion éolienne et stabiliser le sable. Au besoin, des plantations d’oyats seront effectuées par la suite.

L’opération globale fut financée à 50% par l’Etat et à 40% par la commune d’Olonne-sur-Mer pour la démolition du gros œuvre. La renaturation du site, quant à elle, a été prise en charge par l’ONF dans le cadre de sa mission d’intérêt général (MIG) Dunes.

Informer et sensibiliser le grand public

Le chemin de la Grand-Pointe ainsi que les alentours du chantier fermés à la circulation pendant les travaux sont à nouveau accessibles. Un panneau d’information a été installé sur le site pour revenir sur cette opération atypique. Le panneau délivre également des informations sur la faune et la flore du milieu dunaire. Il vise ainsi à sensibiliser le grand public à la préservation de cet habitat remarquable…mais fragile.


Olonne-sur-Mer Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation Office national des forêts

ONF Centre-Ouest-Aquitaine
Ressources