+ de critères
 

 

Zoom L’ONF, partenaire de la Fédération des Parcs naturels régionaux de France

Mercredi 18 avril, Michaël Weber, président de la Fédération des Parcs naturels régionaux de France et Christian Dubreuil, directeur général de l’Office national des forêts, ont signé une nouvelle convention-cadre scellant le partenariat entre les deux établissements. "Exigeante", "vigilante" et "constructive" : tels sont les mots de Michaël Weber pour évoquer la collaboration avec l'ONF. Interview.

Illustration
Michaël Weber et Christian Dubreuil lors de la signature le 18 avril. © Christiane Baroche / ONF

L’ONF et la Fédération des Parcs naturels régionaux de France renouvellent leur partenariat pour la période 2018-2023. Comment qualifieriez-vous cette collaboration ?

Illustration
Michaël Weber, président de la Fédération des parcs naturels régionaux de France
Je qualifierais cette collaboration en trois mots : exigeante, vigilante, et constructive. Exigeante, car les Parcs naturels régionaux (PNR) et l'ONF souhaitent promouvoir et mettre en œuvre un développement durable des territoires, à la fois équilibré et de qualité. Vigilante, car il faudra prendre en compte les préoccupations environnementales et sociales. Et constructive car nous considérons que l'ONF est un acteur important et incontournable dans ce domaine. Le but est de créer et d'approfondir les partenariats locaux en vertu de cette relation nationale. Il y a aujourd'hui dans les parcs un réel intérêt sur la question forestière.

Cette convention prévoit la réalisation de projets innovants. Dans quels domaines travaillerez-vous en priorité ?

Nous avons tout d'abord un impératif écologique. Il s'agit de faire face à l'impact du dérèglement climatique, en étudiant et en expérimentant les différentes réponses que l'on peut apporter. On se demandera notamment si telle ou telle essence d'arbre est opportune dans un milieu donné, en veillant à croiser nos approches avec celles conduites à l'international. Ce partenariat répond également à une exigence économique et vise à faire en sorte d'inverser la balance commerciale du bois. Dans ce cadre, nous veillerons à interagir avec les habitants qui ont besoin de comprendre ce qu'est l'exploitation forestière.

En quoi les missions de l’ONF et celles de la Fédération des PNR de France sont-elles complémentaires ?

Nos missions se ressemblent en termes d'ingéniosité sur les territoires : nous avons également des architectes, des naturalistes, des paysagistes... Mais l'ONF dispose d'une expertise que nous n'avons pas en matière de gestion sylvicole, d'exploitation forestière, ainsi que sur les utilisations du bois. La forêt est un patrimoine naturel important qui structure le paysage et apporte de la biodiversité. C'est aussi un tissu économique local important dans un milieu rural. Par exemple, rien que dans le PNR des Vosges, la filière-bois représente 1500 emplois. A travers la collaboration avec l'ONF, nous souhaitons maintenir ces emplois sur les territoires et contribuer à développer cette économie locale.

L'ONF
Ressources